Piastri va-t-il souffrir face à Norris chez McLaren F1 en 2023 ?

L’équipe sera "disposée à tout faire" pour aider l’Australien

Recherche

Par Paul Gombeaud

8 septembre 2022 - 08:57
Piastri va-t-il souffrir face à (...)

Oscar Piastri remplacera donc Daniel Ricciardo chez McLaren F1 en 2023 et fera équipe avec Lando Norris. Et si on peut penser que l’Australien n’aura pas beaucoup de mal à faire mieux que les performances actuelles de son compatriote, il pourrait en revanche ne pas avoir la vie facile face au Britannique qui ne cesse de progresser.

Avant Norris, le dernier pilote ayant fait ses débuts en Formule 1 avec McLaren était Stoffel Vandoorne, le récent lauréat du championnat de Formule E. Mais après une pige réussie à Bahreïn en 2016 et une saison 2017 où il n’aura pas été ridicule face à Fernando Alonso, le Belge buvait la tasse en 2018 face au même double champion du monde.

Piastri doit-il ainsi s’attendre à beaucoup souffrir l’année prochaine ? Son équipe fera en tout cas tout son possible pour l’accompagner au mieux comme l’explique Lando Norris, qui a lui-même toujours piloté pour l’équipe de Woking depuis son arrivée en F1 en 2019.

"C’est une équipe qui est disposée à tout faire pour aider. C’est ce qu’elle a fait pour Daniel ces dernières années : nous avons tout changé sur la voiture afin de l’adapter à son style de pilotage," a déclaré Norris.

"Mais là où elle est également très bonne, c’est que l’ambiance y est très détendue et agréable. Arriver en Formule 1 représente beaucoup de pression pour un pilote, mais ils essaient de ne pas vous la faire trop ressentir chez McLaren."

"Et ils feront tout leur possible pour que vous vous sentiez accueilli et à l’aise, y compris vis-à-vis des opérations média et marketing. En somme, tout ce qui permettra au pilote de performer. Mais le plus important est cette ambiance et le fait que tout le monde se connait. Et chacun essaie d’aider autrui, c’est très amical."

"Je suis bien sûr partial en affirmant que McLaren est très bonne dans ce domaine. Mais je crois réellement au fait que nous faisons mieux que les autres équipes de ce point de vue."

Avec Norris et Piastri, McLaren a le bon duo pour jouer les victoires à l’avenir

Oscar Piastri ne devrait donc avoir aucun mal à s’intégrer à sa nouvelle équipe d’après son futur coéquipier. D’ailleurs, le directeur de McLaren, Andreas Seidl, est d’accord : le pilote australien devrait parfaitement s’incorporer grâce à ses nombreuses qualités.

"Nous voulions l’avoir avec nous et nous sommes donc très heureux. En apprenant à le connaitre, nous avons été convaincus de son talent et de son potentiel. Il est jeune, plein d’énergie et affiche un bon niveau de confiance en lui tout en restant humble, et il est conscient du défi qui l’attend l’année prochaine," a indiqué le dirigeant allemand.

"Nous sommes une équipe qui a démontré, notamment avec Lando, être capable de très bien gérer ces jeunes pilotes qui arrivent dans le sport. J’ai donc hâte de travailler aux côtés d’Oscar."

"L’équipe que nous avons actuellement en place sait ce dont un jeune pilote a besoin à bord et en dehors de la voiture et en termes d’environnement. Notre but est maintenant qu’il soit aussi préparé que possible pour la première course disputée à Bahreïn l’année prochaine."

"L’objectif est clair : dès que nous pourrons travailler avec Oscar, nous passerons beaucoup de temps avec lui et nous verrons ce qu’il est possible d’accomplir en termes d’objectifs. Et comme je l’ai dit auparavant, ça a très bien marché avec Lando et je suis donc confiant que ce soit également le cas avec Oscar."

Daniel Ricciardo est loin d’être n’importe qui en F1, mais il est vrai que le pilote australien est en grande difficulté depuis qu’il a rejoint McLaren en 2021. Peut-on craindre qu’il arrive la même chose à Piastri l’année prochaine ? Seidl ne s’en inquiète visiblement pas.

"Nous croyons en Oscar. Nous avons Lando avec nous et il est l’un des meilleurs du paddock. Je pense donc que nous possédons un très bon duo pour l’avenir."

Et si la victoire est actuellement très loin pour McLaren, Seidl est "convaincu que nous pourrons franchir cette dernière étape avec Oscar et Lando."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos