Piastri a été ’soulagé’ et ’heureux’ lorsque le CRB a rendu son verdict

Le futur pilote McLaren F1 a vécu une "période stressante"

Recherche

Par Paul Gombeaud

27 septembre 2022 - 15:24
Piastri a été 'soulagé' et (...)

Pendu à la décision du CRB (Contrat Recognition Board) pour savoir quelle écurie il représenterait en F1 en 2023, Oscar Piastri était soulagé au moment d’apprendre qu’il serait bien un pilote McLaren à compter de la saison prochaine.

Alpine F1 se révélait être la grande perdante de l’histoire puisque le verdict final nous apprenait que l’équipe française n’avait finalement aucun contrat valable avec l’Australien, qui était donc libre de s’engager où il souhaitait pour la saison 2023 de Formule 1.

"C’était un soulagement. C’était une période stressante avant l’audience du CRB, qui a ensuite évidemment fait place à un sentiment de bonheur," a révélé Piastri.

"Je travaille sur cet objectif depuis mes 11 ans, alors enfin savoir de quoi mon avenir était fait, qui plus est en F1, a représenté un soulagement mais aussi un moment très, très heureux."

"J’ai réussi, même si c’est un peu comme un nouveau départ. Tout ce que j’ai fait dans ma carrière a servi à préparer ce moment. Il y a eu des réflexions durant mon parcours, mais je suis également conscient que les choses sérieuses commencent réellement."

"Arriver en F1 est ce que je voulais accomplir, et il est difficile de trouver un meilleur travail que celui-là. Je veux m’assurer de pouvoir occuper cette fonction aussi longtemps que possible désormais."

Piastri aura "beaucoup à apprendre" de Norris

Mais certains prédisent déjà des débuts délicats pour l’Australien, qui sera associé à un pilote très fort et déjà expérimenté en la personne de Lando Norris l’année prochaine.

Et Piastri le sait, ce qu’il accompli en formules de promotion par le passé ne le sauvera pas en cas de mauvaise résultats dans la catégorie reine. Ce qui ne l’empêche d’être confiant dans ses capacités malgré tout.

"On peut voir les choses de deux manières. Le succès que j’ai eu m’a mené vers cette opportunité en F1, c’est une façon de voir les choses. Mais en même temps, une fois que l’on est en F1, ce que l’on a fait auparavant est très vite oublié. En F1, ce qui compte c’est de savoir comment on peut y réussir plutôt que ce que l’on a accompli avant."

"Je suis heureux d’avoir des titres F2 et F3 à mon actif, et ils m’ont offert cette opportunité de courir en F1. C’est le début d’une nouvelle aventure, un nouveau départ. Je pense pouvoir utiliser la confiance acquise en formules de promotion et sentir que je mérite d’être là."

Au sujet de son futur coéquipier, Piastri se réjouit déjà de ce qu’il sera en mesure d’apprendre à ses côtés.

"Je ne connais pas très bien Lando, nous n’avons discuté qu’à quelques reprises. Mais j’ai hâte d’apprendre à le connaitre personnellement et professionnellement. Je pense que nos carrières chez les jeunes ont été assez similaires et en F1, il a prouvé être un pilote très compétent. J’aurai certainement de nombreuses choses à apprendre sur ma route et je pense qu’il sera une très bonne personne pour cela."

Début avril 2023, Piastri disputera pour la première fois le Grand Prix d’Australie. Pour lui, le natif de Melbourne, l’évènement sera forcément très spécial.

"Le circuit est situé à dix minutes de l’endroit où j’ai grandi. J’ai vraiment hâte d’y retourner et de piloter pour ce qui sera plus que jamais une épreuve à domicile. Votre premier Grand Prix à la maison est toujours une épreuve spéciale, je suis enthousiaste à l’idée de voir ce qu’il se passera."

L’appel de Ricciardo a été "formidable" pour Piastri

Oscar Piastri remplaçant Daniel Ricciardo chez McLaren F1 en 2023, on aurait pu s’attendre à ce que des tensions puissent naître entre les deux compatriotes. Mais il y a quelques semaines, un coup de fil du plus âgé des deux australiens leur permettait de faire part de leur respect mutuel.

Piastri salue ainsi la main tendue par son homologue et se réjouit à l’idée qu’ils puissent entretenir une relation cordiale malgré le contexte.

"C’était super de la part de Daniel d’entrer en contact. Je planifiais moi-même de le faire mais, en raison du timing des évènements, je ne savais pas s’il voulait avoir de mes nouvelles. Je réfléchissais à ce que je pouvais lui dire mais il m’a devancé. Daniel est un vrai professionnel. Mon respect pour lui était déjà très élevé, mais il n’a fait qu’augmenter depuis son appel."

"Le fait qu’il me contacte était quelque chose de formidable pour moi. Je savais alors qu’il n’y aurait aucune rancune et cela m’a réellement aidé. C’était donc une bonne chose d’entrer en contact. C’était un bon moment. Je peux m’inspirer du succès qu’il a connu en piste et de la personne qu’il est en dehors des circuits, et si j’y parviens je ferais alors du bon travail."

McLaren F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos