Formule 1

Peu d’optimisme pour la tenue du Grand Prix de Chine cette année

Le pic de l’épidémie de Coronavirus pourrait justement être atteint en avril

Recherche

Par Olivier Ferret

31 janvier 2020 - 10:57
Peu d’optimisme pour la tenue du (...)

Un expert des maladies virales n’est pas "optimiste" quant à la possibilité pour la Chine d’accueillir sa course de Formule 1 comme prévu en avril de cette année.

La propagation du coronavirus mortel, dont l’épicentre à Wuhan se trouve à 800 kilomètres de la piste F1 de Shanghai, s’aggrave de jour en jour. Aujourd’hui, le bilan est passé à plus de 213 morts et près de 10.000 cas de contamination recensés. La propagation continue à être exponentielle et dépasse de loin celle du SRAS en 2003 même si le taux de mortalité est bien plus faible.

Les gouvernements étrangers déconseillent les voyages, les compagnies aériennes internationales interrompent les vols directs à destination et en provenance de la Chine, les événements sportifs sont annulés et l’Organisation mondiale de la santé a déclaré une urgence mondiale.

"Le virus continue de se propager, cela ne fait aucun doute", explique le Dr Sergio Brusin, expert au Centre européen de prévention et de contrôle des maladies.

"Il y a eu une énorme augmentation des cas en Chine et de plus en plus de pays rapportent des premiers cas sur leurs territoires. Nous assistons à une transmission interhumaine en dehors de la région de Wuhan, ce qui peut indiquer qu’elle se propagera davantage."

En se référant à la propagation du SRAS, les prédictions indiquent que le pic de l’épidémie pourrait ne pas être atteint avant avril, justement lorsque Shanghai doit accueillir son dix-septième GP de Chine.

"Ce qui se passera d’ici à avril est extrêmement difficile à prévoir, mais si l’infection continue de se propager à ce rythme, je ne serais pas très optimiste à l’idée d’avoir un billet pour ce Grand Prix de F1 en poche."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less