Formule 1

‘Personne’ ne devrait critiquer le choix de Norris selon Hakkinen

McLaren a l’avantage sur Ferrari selon lui pour la 3e place

Recherche

Par Alexandre C.

28 septembre 2021 - 08:50
‘Personne’ ne devrait critiquer le (...)

Le Grand Prix de Russie aura été animé jusqu’au bout du suspense, et c’est finalement la pluie qui a fait vaciller le sort de l’épreuve en faveur de Lewis Hamilton.

Piégé par le ciel, Lando Norris aurait-il dû davantage écouter les siens et rentrer aux stands ? Sans doute... Mais cette « défaite » au finish est-elle le résultat de l’inexpérience, comme le pense Ross Brawn, le manager des sports mécaniques pour Liberty Media ?

Revenant à son tour sur ce Grand Prix à rebondissements, Mika Hakkinen a estimé que « personne » ne devrait blâmer le jeune pilote McLaren, qui était alors à la première place au mérite. L’appétit vient en mangeant et Lando avait très faim dimanche dernier !

« Le Grand Prix de Russie a été une course incroyable à regarder. La F1 nous offre une saison dont on se souviendra. Je pense que les cinq derniers tours ont tenu tout le monde en haleine, et c’est ce que nous aimons voir ! »

« J’ai eu de la peine pour Lando Norris qui a conduit brillamment tout le week-end, a décroché la pole position dans des conditions difficiles et a dominé la course jusqu’à l’arrivée de la pluie. Après avoir terminé 2e derrière son coéquipier Daniel Ricciardo en Italie, on pouvait vraiment sentir sa détermination et sa concentration pour obtenir la victoire à Sotchi. Personne ne peut lui reprocher d’avoir pris la décision d’essayer de conserver son avance lorsque la pluie a commencé à tomber. »

« Il est facile de critiquer, mais lorsque vous essayez de remporter votre première victoire en F1, vous devez souvent prendre des décisions difficiles. Dans ce cas, la décision de s’arrêter était plus difficile à prendre que celle de continuer et de tenter de remporter la victoire. Lando a une excellente maîtrise de la voiture, en particulier sur le mouillé, alors tout dépendait de sa confiance et du risque qu’il était prêt à prendre. »

Ce point soulève un débat : qui devrait avoir le dernier mot en cas d’arrivée de la pluie, pour savoir s’il faut rentrer aux stands ? Le pilote ou l’équipe ? Mika Hakkinen a une opinion tranchée sur le sujet...

« Peu importe ce que pense l’équipe, le pilote est celui qui sait combien de grip il a dans la voiture. Vous le ressentez à travers vos mains sur le volant, vos pieds sur les pédales et dans votre baquet. Lorsque l’adhérence diminue, vous êtes le seul à savoir quelles parties de la piste sont encore assez sèches, et Lando pensait pouvoir amener la voiture jusqu’à l’arrivée - surtout lorsque Lewis Hamilton a fait son arrêt au stand pour passer aux pneus intermédiaires. »

« Mais quand la pluie est devenue forte, Lando n’avait aucune chance. C’est comme essayer de marcher sur la glace avec des chaussures normales ! C’était un pari courageux, et voir à quel point lui, Daniel et l’équipe McLaren sont déçus de terminer 4ème et 7ème montre à quel point leurs ambitions sont élevées à ce stade de la saison. »

Heureusement selon l’ancien pilote McLaren, la rédemption est proche pour Lando Norris...

« Comme je l’ai déjà dit, la première victoire de Lando n’est pas loin, je n’en doute pas. Il peut être fier de sa performance de dimanche. »

La bataille reste cependant vive avec Ferrari pour la 3e place au classement des constructeurs, comme le prouve encore le podium de Carlos Sainz. Qui Mika Hakkinen voit-il l’emporter ?

« J’ai le sentiment que McLaren a maintenant la voiture la plus rapide, mais la lutte pour la 3e place est tout aussi serrée que le duel entre Mercedes et Red Bull Racing pour le titre de champion du monde. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less