Formule 1

Pérez veut ouvrir son compteur de points à Bahreïn

Il a de bons souvenirs à Sakhir

Recherche

Par Emmanuel Touzot

28 mars 2019 - 08:07
Pérez veut ouvrir son compteur de (...)

Frustré par un résultat hors du top 10 à Melbourne, Sergio Pérez espère marquer des points à son tour à Bahreïn, théâtre du deuxième Grand Prix de l’année. Il ne s’inquiète pas d’avoir encore son compteur a zéro et pense pouvoir le débloquer dès ce week-end, sur un circuit qui lui a souri par le passé.

"Je suis très motivé pour reprendre le volant à Bahreïn" déclare le Mexicain. "Manquer les points à Melbourne a été décevant pour moi, surtout après l’excellent travail que nous avions fait en qualifications, mais je dis toujours que ce n’est pas la façon dont on commence la saison, mais la façon dont on la termine qui importe. Elle est longue et il y a 20 autres occasions de marquer de bons points."

Fan du circuit de Sakhir, le Mexicain ne se pense pas seul dans ce cas : "Je pense que la plupart des pilotes apprécient le circuit de Bahreïn. Le tracé permet beaucoup de batailles roue contre roue et il y a quelques bons endroits pour doubler."

"La partie que j’aime le plus est le premier secteur, si vous perdez une place dans le premier virage, vous pouvez riposter immédiatement dans les trois virages suivants. J’y ai livré de belles batailles au fil des ans et je suis monté sur le podium en 2014, ce qui a été un moment spécial dans ma carrière."

Néanmoins, il y a plusieurs défis à relever tout au long du week-end : "Je ne m’attends pas à une course facile. La piste est très technique et la combinaison de virages lents et rapides la rend très complexe. Cela peut être éprouvant pour les freins et trouver les points de freinage est un défi.

"Il y a des gros freinages, surtout dans le premier virage. Certains repères changent tout au long du week-end avec des essais le jour et du roulage la nuit. Le week-end s’annonce encore serré dans le peloton, mais je pense que les points sont réalisables. Ça va être intéressant de voir combien de dépassements on verra en course, parce que ça n’a pas été facile à Melbourne."

Racing Point F1

expand_less