Formule 1

Pérez remonte des stands à la 10e place, une réussite ‘incroyable’ pour Racing Point

Stroll se noie dans le peloton, Racing Point repasse 6e au classement

Recherche

Par A. Combralier

4 novembre 2019 - 00:01
Pérez remonte des stands à la 10e (...)

Sergio Pérez a franchi la ligne d’arrivée en 11e place, mais c’est bien le point de la 10e place que marquera finalement le Mexicain. En effet, Daniil Kvyat a été pénalisé de cinq secondes pour la FIA, pour avoir causé une collision dans les derniers tours de course, en tentant d’arracher sa place dans les points.

Les commissaires ont clairement estimé que Sergio Pérez était arrivé à la corde du virage en question avant la Toro Rosso, et que Daniil Kvyat avait plongé soudainement à l’intérieur du virage, en forçant Sergio Pérez à sortir de la piste.

C’est une immense réussite pour Sergio Pérez, qui était parti… des stands !

« Ce fut une course magnifique, nous avons réussi à bien revenir en tant qu’équipe. Notre stratégie à un seul arrêt fut très agressive, et nous avions un bon rythme tout l’après-midi. Dans le dernier tour, Daniil Kvyat s’est crashé dans ma voiture, et a endommagé mon aileron avant. »

« Ce point, cela signifie que nous passons à la 6e place au classement des constructeurs, ce qui est important à deux courses de la fin. C’est juste un point, mais chaque point comptera à la fin de l’année. »

La performance de Sergio Pérez est très embarrassante pour Lance Stroll, qui lui ne partait pas des stands… Le Canadien a géré de manière totalement erratique ses pneus : il a dû faire deux arrêts, ce qui a compromis sa stratégie.

« Ce fut une longue après-midi et bien sûr, j’ai connu des jours meilleurs. C’est dommage, car le ressenti était bon dans la voiture, nous savons que nous pouvions nous battre pour des points, mais hélas, les choses ne sont pas allées en notre faveur. Je n’ai pas pris le meilleur départ, j’ai été poussé et nous avons récolté des dégâts au premier virage. J’ai heurté une bosse au deuxième virage, j’ai été déventé, j’ai eu beaucoup de sous-virage, et j’ai chuté dans le peloton. »

« Vu notre position sur la piste, l’équipe a jeté les dès en l’air et m’a fait passer sur une stratégie à deux arrêts aux stands. Nous avions un bon rythme durant le second relais, mais nous avons manqué de capital pneus en fin de course. C’est dommage, mais parfois, il faut subir des jours comme ceux-ci. »

Racing Point F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less