Formule 1

Pérez : Maintenant, Red Bull a deux F1 pour battre Mercedes

Il nie que son éviction d’Aston Martin F1 était un ‘désastre’

Recherche

Par Alexandre C.

14 juin 2021 - 11:48
Pérez : Maintenant, Red Bull a deux (...)

A la fin de la saison dernière, quelques courses avant la fin, Sergio Pérez était un homme sans baquet, puisque Aston Martin F1 lui avait préféré Sebastian Vettel pour 2021. Quel renversement de situation depuis ! Le Mexicain a trouvé asile chez Red Bull et a remporté son premier Grand Prix avec Milton Keynes à Bakou, lors de la dernière course.

Comment Sergio Pérez a-t-il pu éviter de plonger moralement alors que son avenir était alors plus qu’incertain ? N’en a-t-il pas voulu à Aston Martin F1 ? A-t-il même quelque ressentiment envers Sebastian Vettel, le pilote qui a « chipé » sa place dans l’équipe de Silverstone ?

Sur tous ces sujets, Sergio Pérez s’est confié peut-être pour la première fois de manière assez ouverte, quoique restant encore prudent sur ses déclarations.

« Cette année a juste révélé la nature du sport. [Mon éviction] n’était pas une bonne nouvelle mais je ne dirais pas que c’était un point bas pour moi. »

« Les gens de l’extérieur pensent que c’est un désastre, mais pour moi, ce n’était pas le cas, pour être honnête. Quand vous arrivez en Formule 1, vous savez que ce n’est pas pour toujours et qu’un jour vous en partirez. C’est la nature de ce sport, et vous devez simplement vous y préparer. Vous devez juste donner tout ce que vous pouvez à chaque occasion et être heureux. »

Que peut faire maintenant Sergio Pérez de plus, après sa victoire à Bakou ? Son rythme de course était d’ailleurs très satisfaisant dans la capitale azérie, égal voire supérieur à celui de son coéquipier Max Verstappen, selon Helmut Marko.

Sergio Pérez cible un axe d’amélioration : les qualifications !

« Nous faisons du bon travail mais je continue de croire que, de mon côté, c’est moi qui vais m’améliorer le plus lors des prochaines courses. Nous avons fait beaucoup de choses lors des premières courses en tant qu’équipe, mais il y a encore beaucoup à faire. Je pense qu’on a raté le coche en Q3 à Monaco. Nous n’avions pas le rythme pour être en pole position mais nous n’aurions pas dû nous qualifier en P9. Cela a essentiellement ruiné notre week-end. »

« C’est certainement le domaine dans lequel j’ai le plus de potentiel pour m’améliorer. Nous avons une bonne voiture et une voiture compétitive, mais nous ne pouvons pas oublier la concurrence. Nous ne semblons pas avoir seulement deux équipes en lice pour la victoire comme c’était le cas avant. Maintenant, il y a trois ou quatre équipes qui peuvent obtenir de bons résultats le même week-end. Il est donc très important pour nous de tout faire correctement. »

Et Sergio Pérez continuera d’avoir un sacré client en la personne de Max Verstappen dans l’autre Red Bull... Pense-t-il être à son niveau ?

« Max a un talent énorme. Du premier tour en EL1 au dernier tour du Grand Prix du dimanche, il est à 110%. Vous voyez avec d’autres pilotes qu’ils ont des jours sans. Lui ne fait pas ça et il est à un très haut niveau. Mais le sport automobile, c’est aussi être là au bon moment. »

Sergio Pérez conclut en adressant ce qui pourrait apparaître comme une critique à Alexander Albon ou Pierre Gasly...

« Nous avons maintenant deux voitures pour battre Mercedes. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less