Perez : Il n’y avait rien à faire pour battre Ferrari aujourd’hui

Le Mexicain estime que la deuxième place était le meilleur résultat possible

Recherche

Par Paul Gombeaud

10 avril 2022 - 14:21
Perez : Il n'y avait rien à (...)

Deuxième du Grand Prix d’Australie, Sergio Perez a limité la casse pour Red Bull après l’abandon de son coéquipier Max Verstappen. C’était ainsi le meilleur résultat qu’il pouvait obtenir vu la domination outrageuse de Charles Leclerc et Ferrari.

"Oui certainement," a indiqué le Mexicain. "Ferrari était en effet très forte aujourd’hui, nous n’avons jamais été en mesure de les inquiéter. Hier en qualifications, nous étions plus proches mais ça ne reflétait pas forcément la réalité, et aujourd’hui ils étaient simplement à un autre niveau."

"Notre équilibre n’était pas très bon, nous n’avons pas fait les bons choix. Nous avons beaucoup d’analyses à effectuer et nous n’avions pas exactement les mêmes réglages sur nos deux voitures. Nous aurons beaucoup de choses à apprendre de ce weekend mais il semble que nous détruisions les pneus plus que Ferrari."

Il a également été demandé à Perez ce qu’il pensait des nouveautés apportées au tracé de l’Albert Park et d’évoquer sa lutte en piste avec Lewis Hamilton.

"C’est vraiment dommage qu’ils aient supprimé la quatrième zone de DRS car je pense que la course aurait été mieux avec. Mais c’était malgré tout sympa de me battre face à Lewis. C’est toujours dur contre lui mais propre."

Dans l’avant-dernier virage du circuit, la RB18 paraissait très instable durant le weekend et Verstappen comme Perez étaient en difficulté à cet endroit. Le Mexicain confirme que cette zone du tracé ne convenait pas à sa monoplace.

"Je pense que le secteur trois était le plus difficile pour nous. Nous avons dû faire de nombreux compromis qui nous ont beaucoup affectés sur ce circuit, notamment dans ce virage. La voiture était très sensible et une erreur peut très vite arriver."

Trois casses mécaniques en trois courses chez Red Bull : il y a forcément de l’inquiétude au sein de l’écurie autrichienne.

"Bien sûr que nous sommes inquiets. Nous avons déjà perdu beaucoup de points lors de ces trois premières courses et ça pourrait faire une grosse différence au championnat. Toute l’équipe de Milton Keynes travaille avec acharnement pour trouver des solutions. Nous ne savons pas exactement ce qui est arrivé à Max aujourd’hui. J’espère que nous règlerons nos problèmes et que nous pourrons repartir de zéro une fois en Europe."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos