Formule 1

Pérez frôle la Q3, Stroll déchante encore

7e élimination consécutive en Q1 pour Lance Stroll

Recherche

Par A. Combralier

13 avril 2019 - 11:21
Pérez frôle la Q3, Stroll déchante (...)

Sergio Pérez était proche d’atteindre la Q3 ce samedi à Shanghai, ce qui aurait été une performance remarquable dans une Racing Point encore en retrait, sur le plan de la performance pure. Le Mexicain aura le libre choix des pneus demain en partant de la 12e place, et peut espérer un top 10.

« La 12e place, c’est un bon résultat. Nous étions à moins d’un dixième de rentrer en Q3, donc je me sens assez heureux de notre performance, étant donné notre vitesse en essais libres. Avec un tour parfait, nous aurions pu rentrer dans le top 10, mais le vent a rendu délicat mon dernier tour aujourd’hui. Le milieu de grille est serré, au point que si vous ne signez pas un tour parfait, vous pouvez rater la Q3. J’aurais préféré être 11e, mais c’est toujours une position sympathique. Les tendres ou les médiums seront-ils les meilleurs pneus pour le départ ? Nous nous le demandons encore. Il faudra étudier les données avec les ingénieurs ce soir pour prendre notre décision. Nous avons le libre choix des pneus demain et, avec une bonne stratégie, je pense que nous pouvons regagner un peu de terrain et viser les points. »

Pendant que Sergio Pérez frôlait la Q3, Lance Stroll décevait une nouvelle fois en étant éliminé, pour la 7e fois consécutive, en Q1… Il partira 16e et n’a fini, à la régulière, que devant les Williams, qui pointent à une seconde.

« Ce fut une session frustrante. Je ne sens pas que j’ai extrait le maximum de la voiture comme je l’aurais dû, donc oui, j’aurais véritablement pu mieux faire. Je ne suis pas encore à l’aise à 100 % dans la voiture. Le milieu de grille est très, très serré, et chaque dixième compte. Mon rythme de course est généralement assez bon, donc je crois que nous pouvons être plus forts demain. Mais le samedi, il faut vraiment régler certaines choses pour débloquer ce petit plus de performance. Nous sommes partis de la 16e place à Melbourne, et j’avais fini 9e, donc il n’y aucune raison pour laquelle nous ne pourrions pas faire la même chose ici. La course est longue, et généralement je prends de bons départs. Vous pouvez marquer des points, peu importe votre position de départ, donc c’est ce que je vise. »

Andrew Green, le directeur technique, va-t-il oser blâmer le Canadien ?

« Les changements que nous avons faits depuis hier, nous ont permis d’adopter une meilleure direction de travail aujourd’hui. Mais le temps en piste était limité en EL3, puisque la séance a été raccourcie [après l’accident d’Alexander Albon]. Lance n’a pas signé un tour particulièrement propre en Q1. Comme nous l’avons vu à Melbourne et à Bahreïn, un dixième perdu ici ou là, peut avoir un impact conséquent sur votre position de départ. Sergio a progressé sans encombre en Q2 et partira 12e, ce qui ouvre quelques options sympathiques sur le plan de la stratégie. Marquer des points ne sera pas facile mais je pense que nous pouvons mener une course intelligente pour être dans la lutte. »

Racing Point F1

expand_less