Formule 1

Perez critique une pénalité ’très injuste’ pour ne pas avoir laissé passer Hamilton

Des drapeaux bleus non respecté ?

Recherche

Par Olivier Ferret

16 août 2020 - 17:42
Perez critique une pénalité ’très (...)

Sergio Perez a critiqué la pénalité de cinq secondes qui lui a été infligée pour ne pas avoir obéi assez vite aux drapeaux bleus lorsque Lewis Hamilton lui a pris un tour au Grand Prix d’Espagne.

"Je ne comprends pas où j’aurais dû me placer en piste," lance Perez, qui perdu dans l’opération la 4e place au profit de son équipier.

"Hamilton m’a rattrapé très tard dans le tour, puis le secteur final est très serré, très étroit. Alors je n’avais nulle part où aller, il aurait été très dangereux pour moi de faire quelque chose là-bas. J’ai quand même eu une pénalité que j’estime très injuste, mais c’est comme ça."

Le Mexicain se réjouit au moins pour son équipe.

"Heureusement que cette pénalité profite à mon équipier et pas à un autre pilote, c’est un très bon résultat pour nous même si ce ne fut pas facile de tenir les gommes pendant cette course. Nous avons signé un très bon résultat d’ensemble et nous reprenons la 3e place que nous méritons au championnat."

Daniil Kvyat chez AlphaTauri a écopé de la même pénalité. Les deux pilotes ont également reçu un point de pénalité chacun sur leur licence - pour Perez c’est son premier au cours de la période de 12 mois en cours, pour Kvyat son quatrième.

Les commissaires sportifs ont déclaré que Perez et Kvyat "ont tous deux ignoré les drapeaux bleus du virage 6 jusqu’au début du tour suivant".

Antonio Giovinazzi a également fait l’objet d’une enquête pour un incident impliquant Romain Grosjean. Les commissaires n’ont pris aucune mesure contre le pilote Alfa Romeo après avoir décidé qu’il n’avait pas forcé de manière illégitime Grosjean à quitter la piste.

Après avoir visionné les séquences vidéo, les commissaires ont statué que "Giovinazzi avait pratiquement terminé le dépassement à l’intérieur au premier virage et avait droit à la trajectoire. Grosjean a évité une collision en sortant de la piste et a correctement suivi les instructions du directeur de course pour rejoindre la piste au virage trois. Aucun des deux pilotes n’étant en grande partie responsable, aucune pénalité n’est infligée."

Enfin, Racing Point a pris, comme anticipé, une nouvelle réprimande à la fin de la course pour l’utilisation de ses écopes de freins, une sanction qui continuera à tomber tant que l’appel ne sera pas jugé par la FIA.

Racing Point F1 - Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less