Formule 1

Pérez arrache un point pour Racing Point

Stroll a vite vu sa course compromise

Recherche

Par Olivier Ferret

31 mars 2019 - 21:41
Pérez arrache un point pour Racing (...)

En performance pure, à Bahreïn, la Racing Point était sans doute derrière l’Alfa Romeo, la Toro Rosso ou la Haas ; pourtant, Sergio Pérez a fini, de peu, devant Antonio Giovinazzi, Daniil Kvyat et Kevin Magnussen pour sauver le point de la 10e place. Le Mexicain aurait même pu devancer Alexander Albon sans voiture de sécurité…

« C’est bon de marquer mon premier point de la saison » confie Sergio Pérez après ce Grand Prix de Bahreïn. « C’était une course imprévisible et c’est une surprise sympathique en un sens. Nous avons été un peu chanceux avec l’abandon des deux Renault, mais dans le même temps, la voiture de sécurité ne m’a pas aidé, parce que je me rapprochais d’Alexander Albon et j’ai perdu l’opportunité de le dépasser. J’ai pris vraiment un bon départ et gagné quelques places, mais je n’ai pu défendre pendant trop longtemps ma position. Ensuite, nous avons eu un problème avec les freins, qui ont surchauffé, et j’ai dû rentrer bien plus tôt que prévu, pour enlever certains débris qui bloquaient les conduits de freins. Après tout ce qui est arrivé en course, nous pouvons être heureux de marquer un point. »

De l’autre côté du garage, Lance Stroll, pourtant qualifié de « meilleur coéquipier en termes de rythme de course » par Sergio Pérez cette semaine, a enchaîné une mauvaise course après des mauvaises qualifications. Brouillon au départ (il s’est accroché avec Romain Grosjean), le Canadien a dû rentrer aux stands dans les premiers tours, ce qui a compromis le reste de son Grand Prix. Comme en qualifications, il n’aura devancé que les Williams – hors abandon.

« Je n’ai pas vu encore le ralenti mais je pense que le contact avec Romain Grosjean était un incident du premier tour. Malheureusement nous nous sommes touchés et il y avait des dégâts. J’ai dû rentrer pour changer d’aileron avant. Nous luttions roue contre roue et ce genre de chose arrive. Mais c’était vraiment pénalisant pour moi, parce que ma course était plus ou moins finie après cela. Nous avons continué de pousser, sans pouvoir revenir après tant de temps perdu. Le vent s’était vraiment levé, mais tout le monde était dans le même bateau et après quelques tours, nous nous y sommes habitués. »

Otmar Szafnauer se satisfait d’un point marqué après un week-end, pourtant, « difficile. »

« Les choses ne sont pas passées comme prévu dans la première moitié de la course, car Lance s’est arrêté au preier tour. Et Sergio s’est arrêté au 8e tour pour enlever des débris qui ont fait surchauffer ses freins. Notre stratégie fut donc compromise, revenir dans les points était difficile. C’était dommage parce que les deux voitures avaient pris des départs solides, gagné des places, mais tout ce travail a été défait. En course notre rythme était compétitif. »

Racing Point F1

expand_less