Formule 1

Perdre Barcelone serait ‘choquant’ pour Gasly, ‘dommage’ pour Bottas

Et une ’grosse perte’ selon Carlos Sainz

Recherche

Par A. Combralier

9 mai 2019 - 18:24
Perdre Barcelone serait ‘choquant' (...)

L’avenir du Grand Prix d’Espagne, qui se tient ce week-end, est plus que jamais menacé pour l’an prochain. Il pourrait être remplacé par un prochain Grand-Prix des Pays-Bas, sur le circuit de Zandvoort.

Les négociations sont actuellement en cours et seraient bien avancées, au détriment du circuit catalan.

Les pilotes du paddock veulent-ils que la FIA et la FOM fassent le maximum pour éviter la disparition du Grand Prix d’Espagne au calendrier ? Interrogé le premier, Valtteri Bottas n’a pas manqué de faire la moue.

« Je n’ai pas d’informations sur les détails de cette négociation, sur la politique derrière cela. Mais ce serait dommage. »

« Cette piste est en F1 depuis un long moment [1991]. Il y a tant de fans en Espagne. C’est un Grand Prix sympathique pour eux tous. »

Pierre Gasly sait que la perte de Barcelone serait une mauvaise nouvelle pour lui : de nombreux fans français affluent en effet en Catalogne chaque année.

« Ce serait plutôt un choc de perdre le Grand Prix d’Espagne » assure le pilote Red Bull.

« Barcelone est probablement la pite où nous avons le plus couru, en Formule Ford, Formule Renault, dans toutes les catégories. »

« J’espère qu’un accord pourra être trouvé. »

Si Barcelone est conservé, le calendrier pourrait être encore plus alourdi…

« Cela ne me pose pas de soucis » rétorque Pierre Gasly. « J’aime courir, donc j’espère que nous pourrons avoir les deux [Zandvoort et Barcelone] au calendrier. »

Carlos Sainz est à l’honneur pour son Grand Prix à domicile, ce week-end à Barcelone… mais un parfum doux-amer entoure aussi le pilote McLaren cette semaine. Lui qui est devenu le seul Espagnol de la discipline depuis le retrait de Fernando Alonso, est bien entendu inquiet de la possible disparition de sa course nationale.

« Pour moi, ce serait une grosse perte au calendrier. Mais autant que je sache, les négociations sont toujours en cours et rien n’a été confirmé. Donc je souhaite juste que les institutions fassent leur boulot, ils vont tomber d’accord sur quelque chose. »

Carlos Sainz prend bien soin de préciser que Barcelone profite à l’ensemble de la F1, pas seulement aux Espagnols.

« C’est pour le bien de Barcelone, de l’Espagne, de la F1. Le Grand Prix d’Espagne a une riche histoire en F1, cette piste aussi. Ce serait une immense perte. Donc j’espère qu’ils pourront trouver un accord, peut-être pas pour l’an prochain parce que c’est trop tard, mais pour le futur. »

Jerez est-il un plan B propice pour l’Espagne ?

« Cette ville de Barcelone, cette piste, méritent d’être en F1. Si vous pouviez ajouter Jerez, ce serait encore mieux, car j’aurais deux GP ! Et si vous ne gardez pas Barcelone, ça m’irait très bien d’avoir Jerez. Donc voici mes priorités aujourd’hui. »

Circuits

expand_less