Pays-Bas, EL1 : Russell et Hamilton en tête, Verstappen à l’arrêt

Mercedes F1 signe un doublé pour débuter à Zandvoort

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 septembre 2022 - 13:33
Pays-Bas, EL1 : Russell et Hamilton (...)

Une semaine après le Grand Prix de Belgique, la F1 fait escale à Zandvoort pour le Grand Prix des Pays-Bas. La manche à domicile pour Max Verstappen, mais aussi le retour sur un circuit sinueux, loin du très rapide tracé de Spa-Francorchamps.

Pour ces Essais Libres 1, la FIA et la F1 ont décidé de faire tester aux pilotes une ouverture précoce du DRS, avant le virage 14. Une décision destinée à comprendre les risques de l’utilisation du système de réduction de traînée dans le virage incliné qui conclut le circuit.

Pour ces EL1, certains pilotes ont roulé avec des monoplaces asymétriques, car les équipes étaient sommées de tester de nouveaux rétroviseurs pour établir une comparaison directe avec les actuels. Plus gros, ils sont conçus pour améliorer la vision vers l’arrière, un des gros points faibles des F1 actuelles.

Au niveau des évolutions, Alpine F1 a apporté un package adapté au circuit de Zandvoort, avec un aileron avant et un aileron arrière revus pour l’occasion. C’est également le cas chez AlphaTauri, qui a un nouvel aileron arrière.

Du côté d’Alfa Romeo, ce sont de nouvelles écopes de freins qui ont pris place à l’arrière de la monoplace. Celles-ci doivent permettre de mieux rediriger l’air vers le diffuseur, tout en ne réduisant pas le refroidissement des freins. Enfin, Williams n’a apporté que des dérives verticales d’aileron avant revues.

Le public néerlandais n’a pas beaucoup vu Verstappen

Dès le début de la séance, Verstappen a pris la piste, suivi par de nombreux pilotes. Les premières minutes on vu le Néerlandais, mais aussi les McLaren de Daniel Ricciardo et Lando Norris, jouer la première place à tour de rôle.

Mick Schumacher a raté son freinage au virage 11 et a pu rejoindre la piste sans problème. Il a été imité au même endroit par son équipier, Kevin Magnussen, quelques minutes plus tard. Les deux Haas n’ont pas subi de dégâts.

Verstappen a ensuite pris la main en 1’14"714, toujours équipé de gommes dures, mais le pilote Red Bull a été victime d’un problème de boîte de vitesses. Il a immobilisé sa RB18 en piste et a déclenché l’arrêt de la séance, le temps que sa monoplace soit évacuée.

Schumacher a été envoyé en piste alors que le drapeau rouge était brandi mais la direction de course a décidé de ne pas ouvrir d’enquête. Haas F1 s’en sort bien, car c’est tout de même une situation dangereuse.

Après la relance, Alonso a accéléré avec les gommes tendres en 1’13"635. Alex Albon s’est placé deuxième à une seconde, mais c’est Lando Norris qui a pris la main en 1’12"929, tandis que Sergio Pérez est remonté au troisième rang.

Carlos Sainz a battu la référence de Norris en 1’12"845, lui aussi en gommes tendres, en signant le meilleur temps absolu dans le deuxième secteur. Ricciardo a pris la troisième position et Schumacher la sixième.

Alonso a pris la quatrième position, tandis que Ricciardo s’est ajouté à la liste des pilotes ayant raté le virage 11, sans gravité pour lui non plus. Esteban Ocon s’est installé au sixième rang, tandis que Lewis Hamilton a gêné Kevin Magnussen et Charles Leclerc.

Ce dernier est remonté au quatrième rang en gommes tendres, à deux dixièmes de Sainz, mais il a été battu par George Russell, qui a pris la troisième position, entre les deux McLaren. Le top 10 était désormais composé de pilotes ayant roulé en pneus tendres.

Russell s’est ensuite placé en première place en 1’12"455, peu avant que Hamilton n’améliore à son tour et se positionne juste derrière son équipier, à 0"240. Mercedes F1 se plaint régulièrement d’une W13 incompréhensible, et cela ne devrait pas changer avec ces performances, qui ressemblent davantage à celles de la Hongrie pour le moment.

Russell et Hamilton concluent donc la séance en tête devant Sainz, Norris, Ricciardo et Leclerc. Pérez est septième devant les Alpine d’Alonso et Ocon, puis Albon, qui complète le top 10 de cette première séance.

Schumacher suit devant Lance Stroll et Kevin Magnussen, et Pierre Gasly, discret pendant ces Essais Libres 1. A noter donc la panne de Verstappen, qui débute ce week-end avec un roulage fortement limité.

Pos.PiloteVoitureTempsTours
01 George Russell Mercedes W13 1:12.465 29
02 Lewis Hamilton Mercedes W13 1:12.695 28
03 Carlos Sainz Ferrari F1-75 1:12.845 30
04 Lando Norris McLaren Mercedes MCL36 1:12.829 32
05 Daniel Ricciardo McLaren Mercedes MCL36 1:12.929 31
06 Charles Leclerc Ferrari F1-75 1:13.127 30
07 Sergio Perez Red Bull RBPT RB18 1:13.416 30
08 Fernando Alonso Alpine Renault A522 1:13.633 31
09 Esteban Ocon Alpine Renault A522 1:13.963 33
10 Alex Albon Williams Mercedes FW44 1:14.063 29
11 Mick Schumacher Haas Ferrari VF-22 1:14.163 29
12 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR22 1:14.257 30
13 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-22 1:14.405 31
14 Pierre Gasly AlphaTauri RBPT AT03 1:14.474 28
15 Sebastian Vettel Aston Martin Mercedes AMR22 1:14.500 28
16 Guanyu Zhou Alfa Romeo Ferrari C42 1:14.534 18
17 Yuki Tsunoda AlphaTauri RBPT AT03 1:14.630 31
18 Valtteri Bottas Alfa Romeo Ferrari C42 1:14.695 22
19 Max Verstappen Red Bull RBPT RB18 1:14.714 7
20 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW44 1:15.122 33

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos