GP de Sakhir : LE 5/12 à 18:10

Formule 1

Pas question de tricher en soufflerie en F1 : la FIA surveille tout !

Pour ceux qui se posaient la question !

Recherche

Par Olivier Ferret

5 avril 2020 - 18:02
Pas question de tricher en soufflerie

La Formule 1 a décidé de reporter les règles de 2021 à 2022 et le développement de ces nouvelles monoplaces sera gelé jusqu’en février de l’année prochaine, afin qu’aucun top team ne puisse prendre trop d’avance grâce à des ressources bien supérieures aux autres. Et tout cela pourrait aussi être prolongé d’un an si un report à 2023, évoqué par Christian Horner, était validé.

Mais qu’est ce qui empêche une équipe de travailler dans l’ombre et de manière cachée ? Une surveillance étroite de la FIA selon Franz Tost, le directeur d’AlphaTauri.

"La FIA contrôle les souffleries, avec des vidéos et des photos. Cela veut dire que vous ne pouvez pas mettre une voiture différente en soufflerie parce que ce serait tout de suite repéré," explique l’Autrichien à Motorsport Total.

"De plus la FIA peut demander les vidéos enregistrées en soufflerie et faire des vérifications sur les modèles qui sont testés."

Y a-t-il des moyens de contourner cela avec des modèles dotés juste de certaines parties à tester ? Ce serait dangereux selon Tost.

"La FIA peut voir les données donc il faut prouver que les données correspondent à ce que vous devez tester. Et puis tricher ce serait dangereux parce qu’il y a bien trop de gens qui sont présents dans une soufflerie (et qui pourraient donc dénoncer une équipe)."

Seule McLaren va avoir droit à des modifications plus importantes pour 2021 puisque le moteur changera, Woking retrouvant le moteur Mercedes.

"C’est entre la FIA et McLaren. Bien entendu ils ont été autorisés à modifier des éléments parce que le design des deux moteurs très différent. Ce sera à la FIA de contrôler tout ce qui sera fait," conclut Tost.

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less