Formule 1

‘Pas facile de se remettre en mode course’ : Hamilton évoque ses émotions durant le drapeau rouge

Pour Albon, une boule de feu qui restera longtemps effrayante

Recherche

Par Alexandre C.

30 novembre 2020 - 15:47
‘Pas facile de se remettre en mode (...)

Lorsque la Haas de Romain Grosjean s’est embrasée, la direction de course a immédiatement brandi un drapeau rouge à Bahreïn. S’en est suivie une interruption de plus d’une heure. Et pendant ce temps, les pilotes ont pu voir les images qui défilaient en boucle sur les écrans, déclenchant un débat sur l’opportunité de les diffuser.

Les pilotes devaient aussi faire face à un dilemme psychologique : comment reprendre la piste après avoir vu cela ?

Max Verstappen avait livré hier son opinion : il aurait « viré » un pilote qui aurait refusé de remonter dans le cockpit !

Mais pourtant, les pilotes ont été nombreux à ressentir de fortes émotions. A l’image de Lewis Hamilton, que l’on a vu regarder effaré les images de la TV dans le garage Renault (photo)…

« Cela nous affecte vraiment au cœur en tant que pilote » revenait le pilote Mercedes en conférence de presse.

« Parce que je pense que si nous sommes tous en compétition les uns avec les autres et que nous voulons nous battre, nous voulons certainement aussi de la sécurité. Je suis vraiment reconnaissant que Roman soit en sécurité et qu’il ait pu sortir. »

Lewis Hamilton a-t-il hésité à reprendre la piste ?

« Ce n’est certainement pas... Je suis sûr que c’est différent pour chacun d’entre nous. Vous pensez au fait que si tout le monde est choqué, imaginez comment sa famille se sent. Et puis on met nos casques et on retourne sur la piste. »

« Tout peut arriver avec ces voitures. Il n’a certainement pas été facile de se remettre dans la zone de concentration, en mode course, mais la course continue et c’est ce que nous devons faire. Rester concentré, et vous vous dites qu’il le faut… sinon ce type [Max Verstappen] va me battre et il a failli le faire aujourd’hui. »

Alexander Albon, qui avait été très affecté par la perte d’Anthoine Hubert l’an dernier à Spa, a aussi confié qu’il avait été véritablement effrayé par les images qu’il avait vues.

« Quand on le voit, quand on sort du virage 8 et qu’on voit cette boule de feu, c’est vraiment effrayant. C’est effrayant parce que vous voulez juste savoir tout ce qu’il s’est passé, vous voulez voir le pilote sortir, et à ce moment-là l’équipe ne savait pas. Vous vous inquiétez pour votre collègue pilote… »

« Je pense que cela montre à quel point la FIA fait du bon travail. Pas seulement pour les normes de la sécurité, mais aussi au niveau des commissaires, de la voiture médicale, avec tous ceux qui sont impliqués. Et, bien sûr, il y a toujours un peu de chance, mais voir Romain s’en sortir, oui, c’est un témoignage de tout le dur travail qui a été fait en coulisses. »

FIA

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less