Pas de Q3 pour les deux Alpine F1 aujourd’hui à Zandvoort

Ocon et Alonso 12e et 13e des qualifications du Grand Prix des Pays-Bas

Recherche

Par Franck Drui

3 septembre 2022 - 18:20
Pas de Q3 pour les deux Alpine F1 (...)

À l’issue de qualifications serrées, c’est depuis les douzième et treizième positions - à mettre respectivement à l’actif de Esteban Ocon et Fernando Alonso - qu’Alpine F1 prendra demain le départ du Grand Prix des Pays-Bas, à Zandvoort.

Les deux pilotes n’ont pas été en mesure de passer la Q2, et ce pour la troisième fois seulement cette saison. Séparés de 0’’008, ils ont tous deux échoué à un dixième de la Q3.

Ils sont dorénavant focalisés sur ce Grand Prix long de 72 tours qui les attend demain, durant lequel ils tenteront, tous deux, d’entrer dans les points.

Sur un circuit de Zandvoort plein à craquer et bruyant, les deux hommes ont attaqué les qualifications après avoir terminé septième et quatorzième des Essais Libres 3. Fernando n’a eu besoin que d’un essai pour passer le cap de la Q1, grâce à un tour bouclé en 1’11’’667. Esteban l’y a rejoint après avoir réussi à améliorer lors de sa deuxième tentative.

En Q2, Esteban a de nouveau réussi à abaisser son chrono, passant en 1’12’’222 puis 1’11’’605, mais c’était insuffisant pour participer à l’ultime phase des qualifications.

« C’est pour nous une journée délicate, ce n’est pas là où nous souhaitions nous qualifier. Nous avons quelque peu souffert d’un manque d’adhérence à l’arrière et avons semblé manquer un peu de rythme par rapport aux week-ends précédents. Il nous faut donc regarder cela de près. Cependant, nous avons été dans de pires positions par le passé et les places offrant les points ne sont pas loin. Le week-end est loin d’être terminé. Nous espérons encore pouvoir réussir quelques dépassements demain et nous allons tout donner, comme toujours, pour faire une course solide et ramener les deux voitures dans le top dix. »

Fernando, de son côté, n’a pas pu améliorer à cause du trafic, devant se contenter d’un tour en 1’11’’613.

« Malheureusement, ce n’était pas notre jour. Je pense que le trafic en Q2 nous a coûté notre place en Q3, car nous étions plus rapides d’une demi-seconde et aurions donc pu nous hisser à la sixième position. Nous n’avons pas pu montrer le vrai potentiel de la voiture, mais ça peut arriver parfois sur une piste aussi étroite que Zandvoort. Nous allons voir si nous pouvons tirer profit du rythme de la voiture demain afin de signer un meilleur résultat en course. Il n’est pas facile de doubler ici, comme nous l’avons vu l’année dernière, mais nous allons pousser pour marquer autant de points que possible. »

Alan Permane, Directeur Sportif, admet que « ce fut, pour l’équipe, une qualification décevante aujourd’hui. Du travail nous attend, mais je suis sûr que nous pouvons rectifier cela et marquer des points demain. Nous partirons depuis les douzième et treizième positions sur la grille, mais avec la zone DRS modifiée cette année, les dépassements devraient être possibles. Nous allons travailler dur d’ici la course pour mettre en place la meilleure stratégie. Esteban n’est pas totalement à l’aise avec sa voiture ce week-end, luttant avec son train arrière de manière générale tout au long du tour. Quant au résultat de Fernando, il ne reflète clairement pas son niveau de performance. Il a eu du trafic lors de sa deuxième tentative en Q2, sans quoi il serait aisément passé en Q3. Nous ferons tout ce que nous pourrons demain pour que nos deux voitures terminent dans les points et, vu ce que nous avons montré dernièrement, je pense que c’est tout à fait possible. »

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos