Formule 1

Pas d’unanimité pour des tests de courses qualificatives en 2020 ?

Les équipes ne seraient pas tombées d’accord

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 octobre 2019 - 08:01
Pas d’unanimité pour des tests de (...)

C’est ce mercredi que les équipes de F1, la FOM et la FIA se réunissaient à Paris pour discuter de la possibilité d’une course qualificative sur certains Grands Prix la saison prochaine en 2020, mais aucun accord n’aurait été trouvé selon les premières fuites.

Cette proposition a été formulée après le Grand Prix d’Italie, dont les qualifications ont tourné au fiasco avec un moment d’attente entre les pilotes en Q3, ayant mené à un échec dans leur quête de second tour chronométré.

L’idée a été lancée de faire une course qualificative le samedi, dont la grille serait basée sur l’ordre inverse du championnat du monde des pilotes. Une idée d’ailleurs mal reçue par les pilotes, mais qui a fait son chemin.

Paradoxalement, l’idée avait été proposée pour trois Grands Prix, en France, en Belgique et en Russie, mais pas en Italie. La F1 s’est basée sur divers facteurs pour ces possibles tests, mais l’Italie aurait été écartée par demande de Ferrari.

Finalement, il semblerait que les équipes ne soient pas tombées d’accord (l’unanimité était nécessaire pour 2020, contrairement à 2021), ce qui repousserait pour l’instant cette idée, qui pourrait toutefois être débattue jusqu’au début de la saison prochaine.

Concernant une autre idée, celle de réduire les week-ends de F1 sur 2 jours seulement, elle a évidemment été refusée. La piste de Ross Brawn (activités médias le vendredi matin au lieu du jeudi, essais libres plus longs le vendredi après-midi) a eu la faveur des équipes et pourrait même entrer en action dès l’an prochain sur certaines courses.

FOM (Liberty Media)

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less