Panne moteur, pénalité, rythme : rien n’allait pour Alfa Romeo

La fiabilité continue d’inquiéter pour le V6 Ferrari

Recherche

Par Alexandre C.

4 septembre 2022 - 19:12
Panne moteur, pénalité, rythme : rien (...)

Valtteri Bottas a subi un des deux seuls abandons de ce Grand Prix des Pays-Bas : pas verni décidément par la fiabilité cette année, le pilote Alfa Romeo a été victime, cette fois, d’une défaillance de son unité de puissance Ferrari.

Au moins n’aura-t-il pas trop de regrets, car il était loin des points…

« C’est toujours décevant de terminer une course avant l’heure. Je sentais que le rythme de la voiture était meilleur que celui d’hier, nous avions continué à progresser, même s’il aurait été toujours difficile de marquer des points. La bataille dans le milieu de grille était assez bonne et il y avait beaucoup d’action, mais ensuite nous avons eu un problème technique et notre course était terminée. »

« J’attends la confirmation, mais c’était un problème d’unité de puissance apparemment : il n’y avait aucun signe avant cela, tout allait bien et j’ai soudainement perdu de la puissance. J’ai pu voir quelques flammes à l’arrière, donc maintenant nous devons voir ce que nous trouvons là-bas. »

Guanyu Zhou a évolué devant son coéquipier tout le week-end... cependant les drapeaux bleus comme une pénalité de 5 secondes (vitesse maximale dépassée dans les stands) l’ont empêché d’espérer un top 10.

« La course a été assez difficile aujourd’hui, surtout vers la fin, car nous avons été ralentis par tous les drapeaux bleus. La voiture de sécurité tardive n’a pas non plus joué en notre faveur, car il ne restait pas beaucoup de temps et nous avons mis des tendres usagés. »

« Ce fut un week-end difficile dans l’ensemble pour l’équipe, nous avons clairement manqué de quelque chose par rapport au reste du milieu de la grille, nous allons donc devoir travailler dur ces prochains jours : nous devons nous assurer de nous améliorer avant Monza la semaine prochaine et pour le reste de la saison, pour essayer de revenir à ce que nous avions, en termes de performance, lors des premières courses de l’année. »

Frédéric Vasseur, le directeur d’écurie, va-t-il tirer la sonnette d’alarme alors qu’Alfa Romeo n’a plus marqué de points depuis le Canada ?

« C’est une journée difficile à la fin d’un week-end difficile. Nous avons eu du mal à trouver du rythme mais nous avons fait de bons progrès à l’approche de la course : malheureusement, nous avons perdu Valtteri pour un problème présumé d’unité de puissance, et la course de Zhou a été compromise par une pénalité pour excès de vitesse dans les stands. Avec un milieu de grille aussi serré, tout sauf une course parfaite signifie que vous manquez les points et c’est exactement ce qui s’est passé. »

« C’est décevant, mais nous avons Monza la semaine prochaine et j’espère que nous pourrons mettre cette course derrière nous et faire bonne figure devant le public. C’est une course à domicile pour nous et nos partenaires du titre Alfa Romeo et nous voulons faire une bonne course pour nous remettre sur les rails. »

Alfa Romeo F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos