Palou n’était ’absolument pas’ une alternative à Piastri

Le pilote Ganassi explique sa relation avec McLaren F1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

23 septembre 2022 - 17:24
Palou n'était 'absolument (...)

Alors qu’Oscar Piastri a défrayé la chronique en Europe en quittant Alpine F1 après avoir été annoncé officiellement par l’équipe, Alex Palou en a fait de même outre-Atlantique lorsque Chip Ganassi Racing l’a confirmé pour 2023.

Le point commun des deux affaires ? Les deux pilotes possédaient un contrat avec McLaren. Mais si Piastri a bien pu rejoindre l’équipe anglaise, Palou, lui, restera chez Ganassi, après qu’un accord a été trouvé pour qu’il puisse aussi rouler avec McLaren F1 en essais. Il assure en tout cas ne pas avoir été le deuxième choix après Piastri.

"Non, absolument pas" assure l’Espagnol, expliquant pourquoi il s’est laissé tenter à rouler dans une F1, bien qu’il ne soit pas question qu’il pilote en catégorie reine dans les prochains mois.

"C’est comme si vous gagniez soudainement à la loterie et que vous aviez 10 millions en banque, vous commenceriez à penser à une supercar. Vous n’en aviez pas besoin à l’époque et vous n’en avez pas besoin maintenant, mais pourquoi ne pas aller chez le concessionnaire si vous pouvez vous en offrir une ?"

"C’est un test. Je pense que nous avons montré qu’aux États-Unis, nous pouvons être très rapides sur ovale lors des 500 miles d’Indianapolis, ce qui est difficile, et que nous avons remporté un championnat. Pourquoi ne pas essayer en Formule 1 ?

"Faire un test ne signifie pas du tout que nous allons être là au cas où quelque chose ne va pas. Mais faire un test est mieux que de ne pas en faire du tout et je voulais essayer à un moment donné de ma vie une Formule 1, et maintenant je l’ai fait."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos