Formule 1

Outre l’absence de visibilité, Ricciardo craignait pour le grip

Les conditions étaient déplorables à Spa-Francorchamps

Recherche

Par Emmanuel Touzot

29 août 2021 - 21:31
Outre l’absence de visibilité, Ricciardo

Daniel Ricciardo n’a pas souhaité préciser davantage les raisons pour lesquelles les pilotes ont jugé impossible de courir le Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps ce dimanche.

Le pilote McLaren met évidemment en cause la mauvaise visibilité, comme tous les autres pilotes, mais note également une quantité d’eau trop importante en piste pour que les rainures des pneus puissent agir.

"Pour être honnête, la qualité des caméras embarquées permet que nous n’ayons pas beaucoup à expliquer aux fans" a déclaré Ricciardo à Sky Sports. "Ils ont une vue presque directe de ce que nous voyons, c’est-à-dire rien, dans ce cas."

"C’est évidemment très dangereux, et cela n’a pas vraiment de sens de conduire sans visibilité. Mais ensuite, on en vient à la façon dont les pneus se comportent. Avec la quantité d’eau sur la piste, c’est difficile pour eux de la disperser assez vite."

Et cette mauvaise évacuation a pour conséquence une perte absolue du contrôle de la monoplace : "Cela provoque l’aquaplaning, quand le pneu est soulevé de la piste et qu’il roule juste sur l’eau."

"C’est une autre situation où nous n’avons pas le contrôle, donc ça va au-delà de nos compétences. Ce sont les limites de la physique, les voitures ne veulent tout simplement pas rester sur la piste."

Interrogé pendant la course sur la possibilité d’un report au lendemain, il s’y était opposé : "Je suis australien et je ne veux pas rester dans cette météo plus longtemps. Mais nous voulons donner quelque chose de nous, mais aussi pour les fans."

"Le problème, c’est que nous sommes dans un triplé de courses, ce n’est pas comme si nous avions deux semaines de repos après cela. C’est pour ça que ceux qui organisent le calendrier se prennent plus la tête que moi actuellement."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less