Formule 1

Orpheline de Frank, l’équipe Williams F1 honorera son fondateur à Djeddah

Entre tristesse et détermination à bien performer

Recherche

Par Alexandre C.

1er décembre 2021 - 14:52
Orpheline de Frank, l’équipe Williams (...)

Dimanche, l’émotion sera certainement au rendez-vous chez Williams, comme dans le paddock, lorsque les feux verts d’Arabie saoudite s’éteindront : car l’équipe va disputer son premier Grand Prix sans Frank Williams.

Les hommages seront dans tous les esprits, d’autant que pour Williams, ces deux derniers Grands Prix s’annoncent plutôt calmes : sauf catastrophe, Alfa Romeo restera à la 9e place du classement des constructeurs. Ce qui tombe bien puisque depuis quelques courses, l’équipe a perdu en performance.

George Russell tiendra ainsi à courir de la plus belle manière qui soit pour honorer celui qui l’a engagé à Grove.

« C’est avec une grande tristesse que nous nous rendons en Arabie Saoudite ce week-end après le décès de Sir Frank, mais en tant qu’équipe, nous sommes déterminés à lui rendre hommage de la manière dont il aurait voulu que nous le fassions : en participant à des courses. Dans le sport britannique, Sir Frank était une figure incroyablement importante. Non seulement en raison de l’adversité à laquelle il a été confronté, mais aussi en raison du succès que l’équipe a connu après son accident. C’était quelqu’un que beaucoup de gens admiraient. Il y avait cette présence dans la pièce à chaque fois qu’il était là. Cela a motivé l’équipe à se mettre au travail et à se dévouer, à cause de l’homme qu’il était. »

« Sur la piste, j’ai hâte de découvrir pour la première fois le circuit de Djeddah. Ce sera sans aucun doute un circuit exaltant en raison de sa grande vitesse et, si vous ajoutez à cela le fait que c’est un circuit urbain et que les murs seront proches, je suis sûr que ce sera un spectacle passionnant à l’intérieur et à l’extérieur de la voiture. En tant qu’équipe, nous nous concentrons sur la consolidation de notre position dans le championnat des constructeurs et nous allons tout donner pour y parvenir. »

Nicholas Latifi pensera aussi beaucoup à Frank Williams, alors qu’il attend tout de même avec beaucoup d’excitation aussi ce qu’il se passera sur la piste de Djeddah.

« Il n’y a aucun doute que l’ensemble de l’équipe va courir pour Sir Frank ce week-end. Sa contribution à la Formule 1 ne peut être sous-estimée, et représenter son nom sur la scène mondiale a été un honneur. Nous allons continuer à travailler dur pour que l’équipe remonte sur la grille. »

« Les circuits urbains sont toujours excitants ; l’adrénaline supplémentaire que l’on ressent en conduisant entre les murs serrés des villes rend le circuit vraiment agréable, même s’il représente un défi supplémentaire. D’après ce que j’ai vu dans le simulateur, la nature rapide du circuit va rendre les choses assez intenses. Il y a beaucoup de virages, la plupart très rapides, donc ce sera un circuit excitant. Ce sera également ma première course totalement de nuit, ce qui ajoute un autre élément intéressant que j’ai hâte d’aborder. »

Enfin Dave Robson, directeur de la performance, présente les caractéristiques techniques principales du tracé saoudien - pour lui, il s’agit de l’exact opposé du dernier Grand Prix disputé dans le Golfe.

« Le circuit présente un grand contraste avec le circuit de Losail au Qatar et présente un très long tour avec une multitude de virages rapides et sinueux, le tout dans un circuit urbain. Il faudra voir quelle sera l’adhérence du nouveau revêtement, mais la disposition naturelle des virages signifie qu’il s’agit d’un circuit à grande vitesse, qui devrait être fluide et favoriser des courses fascinantes. Les pilotes s’y plairont et ils tireront beaucoup de satisfaction d’un seul tour de qualification. »

« Les séances tardives sous les projecteurs seront un élément important de l’événement, tant au niveau de la visibilité que du comportement de la voiture et des pneus. Nous pouvons nous attendre à une grande variété d’approches pour les réglages et l’utilisation des pneus, et il est probable que la plupart des pilotes seront encore en train d’affiner les réglages de leur voiture à l’approche de la séance de qualification de nuit du samedi. Avec chaque tour de plus de 6 km, les pilotes n’auront pas trop de tentatives pour chaque séquence de virage avant les qualifications, ce qui ajoutera de la pression et devrait contribuer à offrir une session excitante dans laquelle les pilotes les plus adaptables et instinctifs devraient exceller. »

A noter que pour ce Grand Prix, les Williams devraient logiquement arborer, sur leur livrée, un hommage à leur père fondateur.

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less