Formule 1

Officiel : Une lourde amende pour Verstappen au Brésil

Pour avoir touché l’aileron arrière de Hamilton

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 novembre 2021 - 17:36
Officiel : Une lourde amende pour (...)

Max Verstappen a été pénalisé d’une lourde amende pour avoir touché l’aileron arrière de Lewis Hamilton après la séance qualificative hier après-midi. Le pilote Red Bull avait étudié la monoplace concurrente de la sienne d’une manière interdite.

La brèche d’un article du Code Sportif international n’a pas valu de pénalité sportive pour le Néerlandais, qui conserve donc son résultat de la séance de qualifications, une deuxième place, mais il devra s’acquitter de 50 000 euros d’amende.

Il restera désormais à voir si son geste aura pu influer sur la sanction contre Hamilton, dont le DRS avait été jugé illégal. Si l’infraction technique est confirmée sans que la manipulation de Verstappen ait changé quoi que ce soit, une disqualification semble probable pour le Britannique.

"Les commissaires ont entendu le pilote de la voiture 33 (Max Verstappen) et l’équipe représentante (Red Bull)" explique le communiqué de la FIA.

"Les commissaires ont également examiné une vidéo de fans prise de l’autre côté de la piste, une vidéo de vidéosurveillance prise depuis la voie des stands et des images de la voiture 14 (Alonso), de la voiture 33, de la voiture 44 (Hamilton) et de la voiture 77 (Bottas)."

"Au total, ces vidéos ont donné une image claire de ce qui s’est passé en parc fermé à la suite de la séance de qualification. Verstappen sort de la voiture, puis se dirige vers l’arrière de sa voiture. Il prend alors ses gants et met sa main droite dans la fente de l’aile arrière de sa voiture."

"Il se déplace ensuite sur la voiture de Hamilton et répète l’exercice en touchant l’aileron arrière à deux endroits, de part et d’autre du dispositif d’actionnement du DRS, mais sur la face arrière inférieure de l’aile, dans la zone de la fente et jamais à proximité de l’actionneur ou des points de fixation d’extrémité."

"Une vidéo haute définition claire de la caméra arrière de la voiture 44 montre qu’il n’y a absolument aucun mouvement d’aucun des éléments des ailerons sur la voiture 44 lorsque Verstappen touche l’arrière de l’aileron."

"Les Commissaires Sportifs sont satisfaits, en regardant toutes les vidéos, sa position corporelle et la vidéo de l’aileron, quant au fait que la force appliquée lorsque Verstappen a touché l’aileron a été insignifiante."

Les commissaires ont ensuite expliqué que le fait de toucher une voiture est bien interdit, mais que jamais une sanction sportive n’a été prononcée en ce sens. Ils ont donc jugé qu’il était approprié, Verstappen n’ayant pas touché la Mercedes de manière suspicieuse, d’infliger une pénalité financière.

"Il est clair pour les commissaires sportifs qu’il est devenu une habitude pour les pilotes de toucher les voitures après les qualifications et les courses. C’était aussi l’explication de Verstappen, qu’il était simplement dans l’habitude de toucher cette zone de la voiture qui a été un point de spéculation des courses récentes entre les deux équipes."

"Cette tendance générale a été considérée comme principalement inoffensive et n’a donc pas fait l’objet d’une surveillance uniforme. Néanmoins, il s’agit d’une violation du règlement du parc fermé et a pour potentiel important de causer des dommages."

"Considérant qu’aucun préjudice direct n’a été causé en l’espèce de l’avis des commissaires, et qu’il n’existe aucun précédent de sanctions pour cela, d’une part ; mais qu’il s’agit d’une infraction au règlement et qu’elle peut avoir des conséquences graves, les Commissaires Sportifs décident d’agir dans cette affaire et condamnent le pilote à une amende de 50 000 €."

"Les Commissaires Sportifs notent en outre qu’il est prévu que toutes les équipes et tous les pilotes prennent avis que les futurs manquements peuvent entraîner des sanctions différentes de la part des Commissaires Sportifs à la suite de ces événements."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less