Formule 1

Officiel : Barcelone sauve sa place dans le calendrier 2020

Un contrat d’un an seulement pour le moment ?

Recherche

Par A. Combralier

27 août 2019 - 17:21
Officiel : Barcelone sauve sa place (...)

Très fortement menacé un temps, le Grand Prix d’Espagne a finalement réussi à sauver sa place pour 2020, comme les derniers bruits de couloir le laissaient entendre.

La nouvelle a été officialisée par la FOM ce mardi : il y aura bien un Grand Prix d’Espagne, sur le tracé catalan, l’an prochain. Un accord a été trouvé entre le circuit, la FOM et le gouvernement de Catalogne.

En mai prochain – si la date de la course demeure la même – le circuit de Barcelone pourra donc célébrer son 30e Grand Prix consécutif de Formule 1 – le premier Grand Prix d’Espagne eut lieu en 1951, sur le tracé urbain de Pedralbes, toujours à Barcelone.

L’évènement sportif est aussi un évènement de taille pour la santé économique de la région de Catalogne : selon les promoteurs, le Grand Prix, en mai dernier, a généré 163 millions d’euros de retombées économiques sur la région.

Conséquence directe de cette annonce : le calendrier 2020 s’annonce en effet comme le plus chargé de l’histoire. Si Monza est bien prolongé comme l’on peut s’y attendre, pas moins de 22 GP seront donc organisés l’an prochain.

« Nous sommes heureux de confirmer que le Grand Prix d’Espagne figurera au calendrier du championnat 2020 » s’est réjoui Chase Carey, le Président et PDG de la Formule 1.

« La décision de continuer à organiser une épreuve du pinacle du sport automobile en Espagne – un pays avec une formidable tradition dans le sport auto, qui remonte au siècle dernier – fait partie de notre stratégie : maintenir les racines européennes de la F1, tout en étendant aussi le championnat vers de nouveaux territoires. »

« La volonté du promoteur de faire partie du calendrier 2020, est la preuve de la capacité du sport à agir comme un catalyseur pour des régions, afin qu’elles puissent accueillir des évènements de classe mondiale, qui auront aussi un impact positif sur l’économie régionale. »

Le contrat avec Barcelone est-il signé pour une seule année ? Chase Carey semble sous-entendre que le bail n’a été trouvé que pour 2020 en effet, mais que des négociations vont se tenir pour pérenniser l’évènement à moyen terme.

« Dans les mois à venir, nous allons continuer nos discussions pour voir si nous pourrons plus encore étendre cette relation fructueuse. »

« Dans le même temps, je voudrais remercier Quim Torra, le président de la région de Catalogne, pour son soutien vital dans ces négociations, dans l’espoir de célébrer le 50e Grand Prix d’Espagne en 2020, et le 30e à se tenir sur l’un des circuits les plus exigeants, sur le plan technique, du calendrier. »

Quim Torra, le président de la région de Catalogne, a souligné la « très longue tradition » qui existait en Catalogne pour ce qui concerne l’organisation de courses automobiles.

« Nous sommes heureux d’avoir renforcé notre évènement pour en faire un classique du calendrier pour tous les fans dans le monde. Ces 30 dernières années, nous avons intégré cet évènement comme l’une des politiques industrielles du Gouvernement, et le Grand Prix est un outil important pour stimuler l’activité économique pour tout ce qui concerne le tourisme, mais encore l’industrie automobile et l’industrie du divertissement. »

« Nous sommes reconnaissants pour l’excellente relation nouée avec Chase Carey, et nous sommes bien conscients que notre défi actuel est de faire en sorte que le circuit de Barcelona-Catalunya continue à maintenir son rôle actuel, à la fois comme atout économique et comme créateur de liens entre notre tradition sportive, et notre tradition industrielle. »

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less