Formule 1

Ocon savoure son retour à un poste de titulaire en 2020

Le Français a eu peur de tomber dans l’oubli

Recherche

Par Emmanuel Touzot

1er septembre 2019 - 11:49
Ocon savoure son retour à un poste (...)

Esteban Ocon est revenu sur la signature d’un contrat avec Renault pour 2020 et 2021 (et en option pour 2022), alors qu’il est actuellement pilote de développement et de réserve pour Mercedes. Il est heureux de pouvoir revenir au poste de titulaire, ce qu’il considère comme une nouvelle progression.

"C’est ça que j’aime, toujours progresser et jamais faire un pas en arrière" se félicite Ocon au micro de Canal+. "J’ai hâte de commencer mais ça va être beaucoup de travail, on ne va pas s’attendre à gagner des courses et faire des podiums tout de suite, mais le but c’est de progresser et de faire de mieux en mieux."

Il sera opposé à Daniel Ricciardo, l’un des meilleurs pilotes de la F1, et il voit cela comme une excellente opportunité : "C’est top, se comparer à l’un des pilotes les mieux notés du paddock c’est une grande chance pour moi, je veux me mesurer aux meilleurs pilotes du monde et l’an prochain, j’en aurai l’occasion."

Une chose est sûre, il ne sera plus lié à Mercedes en tant que pilote, et il a déjà hâte de travailler avec Alain Prost, conseiller de Renault : "Je suis pilote Renault, c’est très important que je sois dédié à l’équipe. Je suis managé par Mercedes mais c’est complètement différent, quand je suis chez Renault je travaille pour Renault, je suis complètement dédié, on ne me loue pas."

"Pouvoir entendre autant de choses d’Alain... je bois ses paroles ! Quand je l’appelle, je n’ai pas envie de raccrocher, j’ai envie qu’il me donne des conseils parce que je sais qu’apprendre de lui et travailler avec lui, ça va me faire progresser. Ça va être une clé, de bien l’écouter, et de bien boire ses paroles, comme je l’ai dit, pour progresser."

Interrogé également pour l’émission Automoto sur TF1, il rappelle le rôle qu’a joué Renault dans sa carrière, puisqu’il a travaillé avec le Losange dès ses jeunes années : "C’est vraiment le top, je suis vraiment heureux d’avoir trouvé l’accord avec Renault, je travaille avec cette équipe depuis 2010, c’est eux qui m’ont fait grandir dans le sport automobile et c’était une histoire pas finie entre nous, j’ai hâte de commencer l’année prochaine."

Il n’est en revanche pas frustré de ne pas avoir été sélectionné par Mercedes comme titulaire pour l’an prochain : "Pas du tout, il faut se rappeler que j’étais en dehors de la F1 cette année, je le suis toujours au moment où on parle, mais j’étais sur le banc, et de revenir avec un grand constructeur c’est une chance énorme."

"Il n’y a que 20 sièges en Formule 1, il faut se rendre compte de toutes ces choses et c’est déjà super. On ne sait pas ce qui peut se passer, en 2021 ou l’an prochain la voiture pourrait être très bonne et on pourrait se battre pour de bonnes positions, on ne sait jamais."

Il admet avoir eu peur que la F1 l’oublie et qu’il ne retrouve jamais de volant de titulaire dans la discipline : "Bien sûr, avec le fait de travailler dans l’ombre, on a peur qu’on nous oublie. J’ai eu la chance d’être entouré des bonnes personnes, qui m’ont dit de continuer à bosser, je me suis impliqué à 200%."

"Dans l’ombre toujours, mais ces personnes ont vu le travail que j’ai fourni, même si ce n’était pas facile. J’ai fait tout ce que je pouvais faire, ça a payé et maintenant c’est redescendu. Je suis serein et tout va bien."

Renault F1

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less