Formule 1

Ocon s’attend à une compétition intense sur le tracé externe de Bahreïn

"La lutte la plus intense en F1 depuis des années"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

6 septembre 2020 - 13:46
Ocon s’attend à une compétition (...)

Esteban Ocon fait partie des pilotes positifs au sujet du tracé externe de Bahreïn, qui accueillera le Grand Prix de Sakhir en fin de saison. Le tracé de 3,5 km et 11 virages ne laisse pas indifférent, et le pilote Renault F1 se range dans le camp des enthousiastes.

"J’ai fait quelques tours sur mon propre simulateur et tout d’abord, ça sera très rapide" a déclaré Ocon. "Pour moi, la compétition va y être géniale. Ce sera probablement la lutte la plus intense que l’on ait vu en Formule 1 depuis des années avec toutes ces lignes droites."

"Globalement, on ne garde du circuit de Bahreïn que les lignes droites, et l’on a deux autres virages. La plupart des voitures vont devoir prendre l’aspiration, [réfléchir à] la stratégie, et la compétition se fera jusqu’à la fin. Je pense que ça sera très cool."

Son équipier, Daniel Ricciardo, est confiant qu’à l’image de Spa et Monza, le tracé ’outer Bahrain’ pourra sourire à Renault : "J’ai regardé, ça devrait le faire. C’est cool qu’ils changent le tracé pour la deuxième course."

"En tant que pilote, c’est un autre défi pour nous, cela nous fait davantage de virages et de trucs à apprendre. Sur un circuit où personne d’entre nous n’est allé, on essaie de trouver les petits secrets des virages, s’il y a une bosse etc. C’est déjà amusant en soi, et le temps nous dira s’il nous conviendra."

Avec les incidents de plus en plus nombreux en essais libres 3 et qualifications, avec des pilotes au ralenti en milieu de piste, l’inquiétude est d’autant plus importante pour ce circuit dont le tour devrait s’effectuer en moins de 55 secondes. En Belgique et en Italie, les pilotes ont obligation de rouler à un rythme minimal, et Andreas Seidl espère que cela suffira lors du GP de Sakhir.

"J’espérais qu’avec ce qu’on a vu à Spa, nous aurions une définition claire de ce que chacun doit faire lors des tours de sortie, et que cela aiderait à ne plus avoir de problème" a déclaré le directeur de McLaren, après qu’Esteban Ocon a gêné un des ses pilotes en Belgique.

"Il y a eu une discussion après les qualiications pour ramener le sujet car nous avons vu en qualifs et en essais libres, lorsqu’il y avait des mélanges de tours lents et rapides, que c’était dangereux. Je pense que l’on doit agir maintenant pour ne pas attendre que quelque chose de grave arrive."

Renault F1 - Alpine F1 Team

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less