Ocon perd gros en qualif’ à cause de sa batterie

Le Français est 15e sur la grille à Silverstone

Recherche

Par Olivier Ferret

2 juillet 2022 - 19:11
Ocon perd gros en qualif' à (...)

Alpine F1 prendra demain le départ du Grand Prix de Grande-Bretagne depuis la septième position sur la grille avec Fernando Alonso et la quinzième avec Esteban Ocon, et ce à l’issue d’une séance disputée sur le mouillé.

Fernando signe pour l’occasion sa quatrième apparition consécutive en Q3, alors que Esteban s’est arrêté en Q2, victime d’une perte de puissance liée à un souci de refroidissement de la batterie.

Les conditions météorologiques changeantes ont compliqué les différentes séances de roulage. Ainsi, après la journée mitigée d’hier, les essais libres 3 se sont déroulés sur le sec... puis les qualifications sous la pluie.

Les deux pilotes ont réussi à se hisser en Q1 après une série de tours avec les pneus Intermédiaires, Fernando terminant dixième avec un temps de 1’41’’598 et Esteban douzième à moins de 0’’2 de son compagnon d’écurie.

Les conditions se sont dégradées en Q2 et il fallait, pour s’inviter dans le top dix, signer un chrono significatif dès le début de la séance. Fernando y est parvenu grâce à un tour bouclé en 1’42’’209. Esteban, en proie à un souci de batterie, n’a en revanche lui pas pu faire mieux que 15e.

« Ce fut une journée délicate pour nous. Une perte de puissance liée à un souci de batterie en début de Q2 nous a empêchés d’être compétitifs. Nous finissons la session avec le quinzième temps, ce qui n’est pas idéal pour la course de demain. Je reste néanmoins positif, car nous sommes déjà partis de plus loin cette année et cela ne nous a pas empêché de marquer des points. Donc tel sera l’objectif demain. Nous sommes actuellement en train d’analyser le problème et je suis sûr que l’équipe va le régler et que nous serons en bonne forme pour la course. Ici à Silverstone, il est possible de doubler, donc nous devrons saisir toutes les opportunités pour décrocher un bon résultat. »

Cherchant à répéter son exploit du Canada, Fernando se retrouvait premier après avoir parcouru son premier tour chronométré en Q1, avant de reculer au troisième rang après que tous ses adversaires ont été crédités d’un chrono. Les conditions météorologiques se sont ensuite détériorées. Dans son dernier tour, Fernando signera finalement un 1’42’’116 suffisant pour partir demain depuis la septième place.

« Il y avait mieux à espérer aujourd’hui, mais nous n’avons malheureusement pas maximisé nos derniers tours Q3. À l’issue de mon premier tour en Q3, nous nous sommes retrouvés en tête. Ça se passait donc plutôt bien. Mais par la suite, nous avons franchi la ligne de chronométrage au moment d’entamer notre dernier tour avec une batterie presque vide, ce qui ne nous a pas permis d’exploiter le plein potentiel de l’auto. Je pense que nous aurions pu nous qualifier dans le top 5. Demain, nous ne savons pas s’il pleuvra ou non. Alors voyons si nous sommes en mesure de tirer bénéfice de notre position de départ pour marquer des points. La voiture se comporte bien sur le sec comme sur le mouillé et toutes les données émanant de l’usine montrent que nous avons fait un bon pas en avant grâce aux évolutions apportées ce week-end. »

Otmar Szafnauer, Team Principal, conclut cette journée mitigée pour les Bleus.

« C’est, jusque-là, un week-end assez difficile, ici à Silverstone, en raison de conditions météorologiques variables. Nous sommes légèrement déçus par notre résultat en qualification. Nous avons deux pilotes appréciant rouler sur piste humide ainsi qu’une voiture ayant prouvé par le passé qu’elle était compétitive sous la pluie, comme nous l’avons vu au Canada il y a deux semaines. Fernando avait probablement le potentiel pour être quelques places plus haut dans la hiérarchie en Q3. C’était à celui qui bouclait un bon tour au bon moment. Esteban a lui joué de malchance, sa batterie étant trop froide pour qu’il puisse l’exploiter pleinement. Cela dit, nous regardons toujours vers l’avant et c’est le dimanche que les points sont distribués. Nous avons une longue course demain, qui offrira sans aucun doute de bonnes opportunités de progression à nos deux voitures. Nous sommes satisfaits des améliorations apportées, nous avons réussi à mieux les comprendre et à recueillir des données supplémentaires grâce aux essais sur le sec que nous avons effectués ce week-end. Nous attendons avec impatience la course de demain, où l’objectif sera à nouveau d’avoir les deux voitures dans le top 10 sous le damier, et je ne vois pas pourquoi cet objectif ne serait pas réalisable. »

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos