Formule 1

Ocon passe son temps entre Gran Turismo et ses voitures radio-commandées

Confiné chez lui en Normandie

Recherche

Par Olivier Ferret

28 mars 2020 - 11:48
Ocon passe son temps entre Gran (...)

Esteban Ocon est revenu dans une chronique pour le site officiel de la F1 sur la façon dont il a appris que le Grand Prix d’Australie n’aurait pas lieu.

Après s’être protégé au mieux avec un masque la veille (lire notre information d’hier), le Français est retourné à l’hôtel pour se reposer avant les premiers essais libres. Des essais libres qui n’auront finalement jamais lieu.

"Ce fut un choc de recevoir la nouvelle quand je me suis réveillé vendredi. Je me suis endormi assez tôt le jeudi soir. Quand je me suis réveillé, j’étais sur le point d’aller sous la douche et j’ai vu des tonnes de messages de Cyril (Abiteboul) et de nombreuses autres personnes disant que quelqu’un de McLaren avait été testé positif et que la course était compromise. Ce fut un gros choc. J’étais à moitié endormi, à moitié éveillé, il était donc difficile de bien comprendre la situation," confie le pilote Renault F1.

"Nous avons fait beaucoup de préparation, nous avions tout prévu pour arriver sur la piste vendredi avec des réunions puis la préparation des EL1. Je m’étais un peu déconnecté de ce qui se passait parce que je me concentrais sur la préparation du week-end de course. Ce fut définitivement un choc mais, au final, la santé de chacun est la chose la plus importante."

Une fois le choc digéré, il était temps de retourner en Europe. Pour vivre au mieux le confinement qui s’annonçait déjà, Ocon a décidé de rentrer chez lui en France.

"J’ai quitté l’Australie pour être avec ma famille et mes amis en Normandie, en France. Dans ces moments, il est important de rester proche de votre famille. Tous ensemble, nous sommes plus forts. Nous sommes en quarantaine en France et nous restons à la maison. C’est une atmosphère étrange ; les rues sont vides, il n’y a pas de bruit le matin. Vous pouvez entendre les oiseaux et la nature plus que toute autre chose. C’est un moment où vous sentez le monde changer. J’espère qu’après quelques semaines, nous pourrons profiter encore plus du goût de la liberté."

En attendant, pour passer le temps, Ocon s’adonne à ses deux passions : les jeux vidéo (de course, évidemment) et les voitures radio-commandées.

"Je fais beaucoup de courses sur simulateur sur Gran Turismo avec des gars rapides et des amis. Je fais trois heures par jour avant de m’entraîner pour m’occuper ! Comme je suis confiné dans ma maison, j’utilise juste la zone à proximité pour courir."

"Si quelqu’un veut faire une course contre moi, je poste souvent sur mon Instagram des informations sur comment et quand vous pouvez le faire."

"Je joue aussi avec des voitures radio-commandées, ce qui est ma deuxième passion," ajoute Ocon.

"Mettez-moi n’importe quoi avec un moteur et du carburant et je suis là ! J’ai passé du temps à faire ça, à mettre des pneus neufs et aller à fond ! C’est toujours bien. La marque des voitures que j’utilise est Kyosho, ce sont les meilleures. C’est très amusant de créer vos propres parcours avec des cônes et de pousser ces machines. Je n’aime pas vraiment les réparer, mais vous devez le faire pour vous assurer qu’il n’y a aucun problème lorsque vous courez. C’est un peu comme une voiture de course, chaque fois que vous courez, elle a besoin d’entretien et c’est la seule façon de ne pas avoir de problèmes."

"J’essaie de rester positif et de me préparer pour être en forme quand tout ira mieux. Je m’entraîne comme s’il y avait une course demain et c’est le meilleur état d’esprit pour vous permettre de traverser tout ça."

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less