Formule 1

Ocon : Ne pas courir était ’la bonne chose à faire’ en Belgique

La visibilité était nulle en piste à Spa-Francorchamps

Recherche

Par Emmanuel Touzot

29 août 2021 - 19:47
Ocon : Ne pas courir était ’la bonne (...)

Esteban Ocon s’est joint aux autres pilotes après le Grand Prix de Belgique, en expliquant que les conditions étaient impraticables en piste. Le pilote Alpine F1 confirme que l’état de la piste elle-même n’était pas le problème, contrairement à la visibilité quasi nulle.

"Les conditions étaient trop terribles, ce n’est pas vraiment ce qui était au sol le problème, c’était ce qu’il y avait dans l’air en fait, parce que les projections ne descendaient pas, on n’avait aucune visibilité" explique le vainqueur du GP de Hongrie.

Des conditions qui ne permettaient aucune visibilité, comme il l’a constaté derrière Pierre Gasly : "Je me suis retrouvé à 4 secondes de Pierre et je ne voyais rien, je devais lâcher l’accélérateur et rester loin de la voiture devant, et ça n’aurait pas été le cas au départ."

Mais l’activité principale de l’après-midi a été l’attente : "J’ai essayé de rester prêt, dans le garage, de rester actif et de réfléchir aux choses qu’on pouvait rencontrer quand on allait rouler. Il fallait rester prêt et je l’étais si l’on était repartis."

Ocon a une pensée pour Michael Masi, le directeur de course, qui a pris des décisions controversées mais a néanmoins assuré la sécurité des pilotes. Il pense aussi au public qui a patienté dans des conditions difficiles pour une course finalement annulée.

"Chapeau à Michael Masi parce que c’était une décision difficile, mais c’était la bonne chose à faire. Je pense qu’on peut remercier les fans aujourd’hui d’être restés si longtemps, c’est eux qui étaient dans le dur plus que nous, une grosse pensée pour eux, et on sera de retours à Zandvoort rapidement."

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less