Formule 1

Ocon ne devrait pas rouler pour Renault avant 2020

Il ne sera sûrement pas aux essais d’Abu Dhabi

Recherche

Par Emmanuel Touzot

18 septembre 2019 - 10:16
Ocon ne devrait pas rouler pour (...)

Esteban Ocon a signé un contrat chez Renault pour l’an prochain mais continue pour le moment de travailler pour Mercedes, dans le simulateur, en préparation des week-ends de l’équipe et pour parfaire les réglages des W10 le vendredi soir après les essais libres.

Ses attributions devraient petit à petit diminuer puisqu’il partira à la concurrence dans quelques mois, mais il ne devrait pas rejoindre officiellement Renault avant janvier 2020, ce qui l’empêchera certainement de faire les essais privés d’Abu Dhabi.

"Ce n’est pas encore décidé, et j’ai encore du travail avec Mercedes devant moi" assure-t-il. "Je ne testerai probablement pas pour Renault à Abu Dhabi. Mais clairement, je veux débuter aussi tôt que possible. Cela dépend des contrats et des directeurs d’équipes."

Le Français était en lice pour un baquet chez Mercedes avant que Valtteri Bottas ne soit retenu par l’équipe allemande. Mais il a tout de même décroché un volant d’usine chez Renault aux côtés de Daniel Ricciardo.

"Pas du tout" poursuit Ocon. "Comme je l’ai dit, le projet Renault m’attire. Je ne pense pas du tout que ce soit un mauvais changement pour moi."

Selon lui, Renault y trouvera son compte avec un deuxième changement de pilote en deux ans, et pour la deuxième fois un pilote qui vient d’une équipe de pointe : "Ils veulent de l’air frais, des conseils, et une façon différente de penser."

Titulaire d’un contrat de deux ans qui mène jusqu’à fin 2021 avec l’équipe française, Ocon ne regrette pas de ne pas avoir la possibilité de rejoindre Mercedes fin 2020 dans le cas où l’équipe veuille se séparer de Bottas.

"Vous pourriez penser cela, mais je vois les choses différemment. Dans le monde réel, avoir un solide contrat dan la poche et piloter pour un constructeur est une grande opportunité en Formule 1. Je travaille avec ce que j’ai."

Il sait évidemment qu’il ne visera pas le titre en 2020, mais ne s’en inquiète pas : "Je ne sais pas. Nous devons être réalistes. Le rêve est lointain et impossible dans la situation actuelle. Mais en Formule 1, les choses peuvent changer rapidement. Le règlement 2021 pourrait tout bouleverser. On ne sait jamais qui fera la meilleure voiture, mais pour le moment, on en est loin."

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less