Ocon : L’équipe n’avait pas besoin de me dire quoi faire

Le pilote Alpine F1 n’allait pas lutter inutilement contre Alonso

Recherche

Par Emmanuel Touzot

14 novembre 2022 - 15:40
Ocon : L'équipe n'avait pas (...)

Esteban Ocon assure qu’il ne voulait pas retenir son équipier hier à la relance en fin de course. Alpine F1 lui a demandé de laisser passer Fernando Alonso, mais il a expliqué vouloir d’abord dépasser Sebastian Vettel, qui était en gommes mediums.

Il regrette que l’équipe soit venue lui dire cela à la radio, alors que ça lui semblait évident, en dépit des tensions avec l’Espagnol la veille. Il était évident, selon lui, qu’il n’y avait aucune raison de lutter avec Alonso, qui avait des pneus plus frais.

"Les gens pensaient que je ne voulais pas laisser Fernando passer. J’ai dit que je ne le laisserais pas passer à la relance car j’allais dépasser Seb" rappelle Ocon. "Et puis une fois que cette situation était réglée, on pouvait s’occuper de ça. Je n’allais pas me battre, je voulais le laisser passer."

"Et c’est ce que j’ai fait. Je n’aurais pas pu le retenir. Il était très rapide sur le pneu tendre. Et évidemment, il y avait des points à prendre pour toute l’équipe. Donc je savais que j’étais dans cette situation, et l’équipe n’avait pas besoin de me dire quoi faire."

Le Français s’est félicité d’un tel résultat après la brouille entre lui et Alonso la veille, et explique qu’il n’a "pas parlé" avec son équipier. Cependant, il relativise les commentaires à son encontre dans les médias de la part d’Alonso.

"Ce n’était pas trop gentil, ce qu’il a dit dans les médias. J’ai toujours eu beaucoup de respect pour lui. C’est une légende et je garderai toujours du respect pour lui. Et, oui, peu importe ce qu’il vous a dit, je préfère quand on parle ensemble."

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos