Formule 1

Ocon et Norris s’ajoutent à la liste des critiques de Djeddah

Ils proposent une amélioration de la visibilité

Recherche

Par Olivier Ferret

8 décembre 2021 - 08:12
Ocon et Norris s’ajoutent à la liste (...)

Les pilotes ont globalement eu la même vision du circuit de Djeddah : une piste amusante mais trop dangereuse pour les standards actuels de la Formule 1. C’est le cas d’Esteban Ocon, le pilote Alpine F1 s’interrogeant sur l’ajout de virages passés à fond qui provoquent de nombreux passages en aveugle.

Plusieurs accidents ont été évités de justesse en F1 et en F2, et le Français craint que cela ne tourne un jour au drame. Il prévient déjà la FIA sur le besoin d’augmenter la visibilité sur le circuit

"Je ne sais pas quelles sont les limites imposées par les constructions autour de la piste mais il doit y avoir une raison pour laquelle les lignes droites tournent comme ça," s’interroge Esteban Ocon.

"Pour nous, c’est à fond donc ça ne fait aucune différence. C’est juste que cela nous rend aveugle et nous ne pouvons pas voir si une voiture a un problème devant ou quoi que ce soit. Donc, cela pourrait causer un accident massif."

"La 1ère partie de la piste est OK. Mais toutes ces lignes droites après, qui ne sont pas droites, nous devrions les rendre à peu près droites, de quoi voir plus loin en tout cas."

"Cela ne ferait aucune différence pour les dépassements, cela ne ferait aucune différence sur le tracé de la piste en lui-même car les principaux virages restent, mais cela aiderait beaucoup sur l’aspect sécurité de celui-ci, c’est sûr."

"Nous aurions moins de soucis avec les drapeaux indiquant une voiture lente devant, sur un tour de chauffe ou de décélération. À chaque tour que j’ai fait en essais, il y avait ce drapeau donc je ne savais pas dans quoi je m’engageais."

Lando Norris a aussi remis en cause le tracé de la piste pour son danger : "Pour un circuit urbain, je ne pense tout simplement pas que cela doit être aussi rapide avec ces conditions de visibilité là," ajoute le pilote McLaren.

"Avec les F1 que nous avons, les vitesses que nous atteignons de nos jours, ce n’est pas nécessaire que ce soit comme ça."

"Vous pouvez avoir l’effet d’un circuit urbain et ainsi de suite, mais ils doivent se rendre compte que si nous faisons 250/300 km/h, et qu’il y a un mur qui nous masque tout, c’est un peu inutile de mon point de vue de risquer ce genre de choses."

"Ce n’est pas nécessaire. Pour les vitesse lentes et les virages 1, 2, 3, 4, 5, je ne pense pas qu’il y ait de problèmes avec ça. Ce ne sont que certains de ces virages plus rapides qui, je pense, peuvent être légèrement modifiés."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less