Ocon est confiant pour le GP d’Italie : Monza convient à l’Alpine F1

L’A522 devrait être très rapide dans les lignes droites

Recherche

Par Franck Drui

8 septembre 2022 - 13:23
Ocon est confiant pour le GP d'Itali

Esteban Ocon se rend à Monza après une solide remontée à Zandvoort qui lui a permis de se classer neuvième à l’issue d’une rude bataille en piste. Prêt à livrer un dernier effort lors de l’ultime étape de cette triple confrontation, il cherchera à rester sur cette bonne dynamique en Italie.

Comment vous sentez-vous avant l’ultime course de cette triple confrontation ?

« Je me sens bien et plein d’énergie. La voiture s’est bien comportée lors des deux dernières courses et nous sommes motivés pour terminer cette série de trois courses sur une bonne note. J’ai pris quelques jours pour récupérer après Zandvoort et me préparer pour Monza, l’une de mes courses préférées. J’aime courir en Italie, un endroit où j’ai passé beaucoup de temps quand j’ai commencé en karting. Ayant conforté notre quatrième place au classement Constructeurs et nous rendant sur un circuit qui devrait bien convenir à notre voiture, il règne, au sein de l’équipe, une excellente atmosphère. »

Prochain rendez-vous : Monza. Que pensez-vous de ce circuit historique ?

« La course à Monza sera très différente de celle de Zandvoort. Nous arpenterons de longues lignes droites - qui font de cette course l’une des plus rapides de l’année - et de nombreuses chicanes et virages serrés. De par la nature rapide de la piste, les qualifications sont souvent tendues à Monza et la course excitante. Les Tifosi seront également présents en force, comme d’habitude, ce qui participe toujours à l’atmosphère extraordinaire de cet événement historique. »

Comment pensez-vous que l’A522 se comportera sur ce circuit surnommé le "Temple de la vitesse" ?

« Sur le papier, je pense que ce circuit convient à notre voiture. Nous étions très forts à Spa, qui a des similitudes avec Monza. Les longues lignes droites vont prédominer pour les réglages de la voiture, mais nous devrons aussi faire en sorte d’avoir une bonne balance pour négocier au mieux les virages, les bordures et les changements de direction, notamment Ascari. Toutes les équipes vont devoir relever ce défi de rouler avec une configuration faible en appui, - l’une des plus faibles de l’année - mais nous avons confiance en notre package et espérons terminer la dernière course européenne de la saison en beauté en hissant à nouveau nos deux monoplaces dans les points. »

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos