Ocon espère que le GP de France de F1 pourra être sauvé

"La France a une place hyper importante dans le sport automobile"

Recherche

Par Olivier Ferret

21 juillet 2022 - 09:00
Ocon espère que le GP de France de (...)

Esteban Ocon espère qu’une solution pourra être trouvée pour que ce week-end ne soit pas son dernier Grand Prix à domicile en Formule 1.

La F1 est au Paul Ricard ce week-end, mais la plupart des membres du paddock s’attendent à ce que le site du Castellet disparaisse du calendrier 2023 pour faire de la place à Las Vegas et à l’Afrique du Sud notamment.

"J’entends beaucoup de rumeurs sur le GP de France comme quoi ce serait compliqué pour la suite," a réagi Ocon sur RMC à la veille des activités au Castellet.

"J’ai eu quelques discussions, j’ai vu aussi des déclarations de la F1 comme quoi ils cherchaient des solutions pour un futur GP de France, potentiellement dans une ville (Nice), ce qui pourrait être intéressant."

"La France a une place hyper importante dans le sport automobile, on a les plus belles marques d’automobile, on a eu des pilotes exceptionnels par le passé. Et ça s’appelle Grand Prix, un mot français, partout où on va dans le monde. C’est hyper important d’avoir un Grand Prix de France."

"Oui, on découvre des belles pistes, mais les pistes historiques comme Monaco, Spa et Paul Ricard doivent rester dans le calendrier. Ou alors il faudrait trouver des solutions pour alterner d’une année à l’autre et quand même garder l’histoire de la F1."

Ocon est en tout cas enthousiaste avant sa course à domicile.

"Je me sens très bien. Pour moi c’est super spécial de rouler à la maison, devant mes supporters. Est-ce que c’est le rendez-vous le plus important de l’année ? Pour moi oui, même s’il y a les mêmes points qu’ailleurs. C’est un Grand Prix que j’attends depuis très longtemps. Je n’avais pas pu rouler là-bas en 2019. C’est un truc de fou cette semaine. Je vais avoir ma tribune pour la première fois de ma carrière dans le dernier virage du Paul Ricard."

"En plus, ça se passe plutôt bien en ce moment, la voiture monte en puissance et l’équipe amène des nouveautés. On voulait progresser cette année avec les nouvelles règles et c’est ce qu’on est en train de faire. On a encore des choses à régler comme la fiabilité. On a aussi des déficits en performance mais le top 5 en Autriche montre qu’on est sur la bonne direction. S’il y a des opportunités sur le Paul Ricard, on sera là pour les saisir. On n’était pas loin des Mercedes en Autriche, la hiérarchie peut vite changer. Il ne faut pas sous-estimer les autres mais on fait du bon travail."

Alpine F1 Team - Renault

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos