Formule 1

Ocon échappe à une pénalité, Alpine écope d’une lourde amende

La FIA rend ses décisions après la convocation

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 décembre 2021 - 18:35
Ocon échappe à une pénalité, Alpine (...)

La FIA a convoqué plusieurs pilotes après le chaos en piste lors des qualifications du Grand Prix d’Abu Dhabi. Sebastian Vettel était convoqué pour avoir été gêné par Esteban Ocon et pour avoir gêné Pierre Gasly.

Les deux Français étaient convoqués pour les mêmes raisons, afin de pouvoir donner leur point de vue. Daniel Ricciardo et Fernando Alonso sont également passés chez les commissaires, l’Australien étant accusé d’avoir bloqué le pilote Alpine F1, qui n’était pas heureux après la séance et s’en est pris à la direction de course.

Esteban Ocon a été innocenté par la direction de course, mais Alpine écope de 10 000 euros d’amendes : "Le pilote de la voiture 31 a déclaré qu’il avait reçu un avertissement indiquant que la voiture 5 était 2,5 secondes derrière entre les virages 15 et 16."

"Cependant, en raison de la configuration de la piste, il n’avait aucune visibilité sur la voiture 5 jusqu’au virage 16 et n’avait donc pas le temps de réagir. La plupart des voitures ont fait des tours de chauffe très lents."

"Ceci combiné avec le désir de tous les pilotes de creuser un écart avec la voiture qui les précède lorsqu’ils entament un tour rapide, résulte en des situations où une voiture peut avoir un impact sur une autre voiture faisant un tour rapide."

"Les commissaires ont déterminé que le pilote de la voiture 31 n’aurait pas pu faire grand-chose pour éviter de bloquer la voiture 5, mais ils notent que l’équipe aurait pu faire plus pour l’avertir plus tôt de l’approche de la voiture 5."

Vettel a été blanchi par les commissaires de course, qui ont jugé que l’Allemand n’avait aucunement gêné l’AlphaTauri numéro 10 : "Il y avait certainement de l’air sale créé par la 5 qui a eu un impact sur la voiture 10, mais les commissaires ont déterminé que ce n’est pas un blocage inutile."

Quant à Ricciardo, il a été innocenté lui aussi car considéré comme étant victime d’autres actions qui ont eu lieu en piste devant lui : "Les commissaires notent que la voiture 14 avait 41 secondes de retard sur la voiture 3 à la sortie du virage 14."

"Cependant, la voiture 3 faisait partie d’une chaîne de voitures rattrapées à la suite de la présence de deux drapeaux jaunes au virage 14. Par conséquent, la voiture 14 a rapidement comblé son retard sur la voiture 3 et l’a rattrapée au virage 16."

"Les commissaires ont déterminé que le pilote de la voiture 3 n’aurait pas pu faire grand-chose, voire rien, pour éviter de percuter la voiture 14."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less