Formule 1

Ocon : C’est compliqué en ce moment avec le coronavirus

"Nous allons prendre nos précautions et ça devrait aller"

Recherche

Par Olivier Ferret

6 mars 2020 - 11:44
Ocon : C’est compliqué en ce moment (...)

Esteban Ocon va s’envoler pour l’Australie, où le Grand Prix devrait avoir lieu, tout comme à Bahreïn, la semaine suivant. Mais la suite de la saison pourrait s’avérer plus compliquée comme au Vietnam ou le retour en Europe, où le coronavirus se propage maintenant très rapidement.

Interrogé par le magazine GQ, le pilote Renault F1 admet que "c’est compliqué en ce moment, oui…"

"Mais nous nous préparons comme si tout devait se dérouler normalement. J’ai quand même des événements prévus qui ont été annulés. Je ne m’attendais toutefois pas à ce que cela ait un tel impact. J’ai vu que la Moto GP avait annulé ses deux premiers Grand Prix. Pour le moment, nous faisons comme si le programme ne bougeait pas, en espérant que ça redevienne vite normal."

La FOM et la FIA prennent toutes les mesures, les pilotes n’ont pas été consultés selon le Français.

"Non, nous n’avons pas eu notre mot à dire. Mais de toutes façons, la Fédération prendra des mesures si besoin. Nous ne nous impliquons pas là-dedans. Le souci est que si quelqu’un de l’équipe, peu importe qui, est touché par le virus, nous serons tous susceptibles de l’avoir étant donné que nous voyageons très souvent ensemble. Nous allons prendre nos précautions et ça devrait aller."

Ocon a besoin d’être en forme et il avait admis avoir été cramé par son année chez Mercedes.

"Je vais super bien ! Sur le plan physique, aucun souci. Je n’ai pas mis longtemps à être dans le match, à être dérouillé par rapport à l’année passée qui a été assez calme sur la piste mais pas en dehors. Il va falloir continuer sur ce rythme. En tout cas, je me sens prêt à aller Melbourne."

"J’ai déjà couru deux fois cette course dans ma carrière et je vais la refaire en simulateur à pour préparer le Grand Prix qui aura lieu dans dix jours."

Part-il avec de la confiance ?

"Les essais privés à Barcelone en février se sont bien passés. Nous avons bien progressé en tant qu’équipe et je pense que nous avons également bien fait progresser la voiture. Bon, elle n’a pas autant évolué que nous l’aurions souhaité mais c’était une courbe d’apprentissage qu’il fallait optimiser. Et à la fin, nous avons réussi à faire de bonnes améliorations."

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less