Ocon aimerait avoir Schumacher pour coéquipier chez Alpine F1 en 2023

Il est "triste" du départ d’Alonso en fin de saison

Recherche

Par Paul Gombeaud

25 août 2022 - 18:51
Ocon aimerait avoir Schumacher pour (...)

Présent dans le paddock de Spa pour la reprise du championnat du monde 2022 de Formule 1, Esteban Ocon a logiquement été appelé à réagir sur le départ de Fernando Alonso en fin de saison.

L’Espagnol surprenait l’ensemble du plateau lorsqu’Aston Martin F1 annonçait son recrutement pour 2023, et le pilote français se dit triste de voir l’Espagnol quitter Alpine alors que tout se déroulait au mieux dans l’équipe.

"Honnêtement, ça a été une surprise pour tout le monde dans le paddock. C’est triste de voir Fernando partir, nous travaillons bien ensemble et il y a une très bonne ambiance au sein de l’équipe. C’est un peu triste parce que nous étions en train de progresser et c’est bien sûr quelque chose que nous devons poursuivre durant le reste de l’année. Mais il ne sera pas très loin. Nous courrons à nouveau l’un contre l’autre en 2023, mais il est certain qu’il va manquer à l’équipe."

Outre Alonso, Alpine F1 subissait un deuxième choc lorsqu’Oscar Piastri affirmait qu’il ne piloterait pas pour l’équipe française l’année prochaine. Mais Ocon préfère se concentrer sur l’aspect sportif.

"Je ne suis pas au courant de ce qui se passe au sujet des contrats. Ce que je sais, c’est que l’équipe est pleinement concentrée sur la performance de ce weekend, et c’est ainsi que ça doit être. Pour ma part, je me sens reposé et préparé à 100% pour les neuf courses restantes cette année."

Spa est aussi le circuit sur lequel Ocon effectuait ses débuts en F1 en 2016 avec l’équipe Manor. Six ans après, le jeune Esteban a bien grandi.

"J’étais bien plus mince à l’époque, encore plus qu’aujourd’hui ! J’ai pris quelques kilos depuis, ce qui est une bonne chose. J’ai bien sûr changé en tant que pilote, je suis bien plus expérimenté qu’à l’époque. Nous avons bien sûr toujours Anthoine (Hubert) à l’esprit lorsque nous venons ici, nous courrons pour lui ce weekend."

Si le pilote tricolore ne souhaite pas influencer son équipe au sujet de l’identité de son futur coéquipier, il admet tout de même avoir une préférence.

"Non, je ne m’occupe pas de tout ça. J’ai confiance en Laurent (Rossi) et en Otmar (Szafnauer), je suis sûr qu’ils reçoivent des centaines d’appels pour ce baquet. Personnellement, j’aimerais que Mick (Schumacher) vienne à mes côtés car c’est un bon ami, mais je ne vais pas aller le demander à mes patrons, c’est à eux de décider."

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos