Formule 1

Ocon admet avoir eu peur de ne jamais revenir en Formule 1

"On n’est jamais assuré de rien"

Recherche

Par Olivier Ferret

7 décembre 2019 - 18:18
Ocon admet avoir eu peur de ne (...)

Esteban Ocon a passé un an sans effectuer un seul Grand Prix. Le pilote français a toutefois repris le volant en tant que titulaire chez Renault F1 sur le circuit de Yas Marina, théâtre de son dernier Grand Prix, avec Force India, en 2018.

Mais a-t-il eu peur de ne jamais revenir en Formule 1 durant cette année en tant que réserviste de Mercedes ?

"Oui," n’hésite pas à dire Ocon.

"On se dit que les gens vont peut-être vous oublier, car vous n’êtes plus sur la scène. Quand on roule en Formule 1, on est tellement concentré sur la performance et les détails qu’on en oublie parfois la chance qu’on a de faire partie de ces 20 pilotes. On s’en souvient dans ces moments difficiles, quand on n’y est plus."

Chez Mercedes, Toto Wolff a indiqué toutefois régulièrement tout faire pour que le Français retrouve bien un baquet en 2020. De quoi le rassurer un peu, mais pas totalement...

"Bien sûr, on n’est jamais assuré de rien. Surtout en début de saison, où aucune discussion n’avait été engagée. J’ai décidé de ne jamais compter les jours, de faire le maximum tout le temps. Je ne voulais pas avoir de regret si cela ne fonctionnait pas."

Ocon a pris appui durant cette saison 2019 sur sa famille, mais aussi sur sa détermination à faire au mieux en coulisses.

"Ma famille m’a beaucoup aidé. Et je me suis impliqué à 3 000 % dans mon travail pour Mercedes. J’ai tout fait pour n’avoir aucun regret."

"Rester à l’usine la nuit, ne pas dormir pendant quatre jours et  bouffer  du simulateur, c’était parfois dur, mais je me disais que je trouverais une solution si l’équipe était contente de moi."

"La F1 est un petit monde, je savais qu’on en parlerait. Et le travail a fini par payer. J’ai aujourd’hui un super contrat dans une super équipe."

Le Français est donc passé chez Renault F1 mais son management est toujours celui de Mercedes...

"Ma société de management s’appelle Mercedes oui mais c’est un manager comme un autre. Quand j’ai la veste Renault, je suis à 100% Renault. Il n’y a plus de Mercedes."

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less