Formule 1

Ocon a ‘touché du doigt’ des réglages bien meilleurs avec Renault F1

Il pourra confirmer cette année

Recherche

Par Alexandre C.

29 janvier 2021 - 16:39
Ocon a ‘touché du doigt’ des réglages (...)

Même après avoir passé une année intense chez Mercedes, comme troisième pilote, Esteban Ocon a souffert au moment de faire son retour en tant que pilote titulaire en F1, aux côtés de Daniel Ricciardo, chez Renault l’an dernier.

Mais la deuxième année pourrait être plus réussie pour le Français, comme le laissent peut-être augurer ses progrès de fin de saison 2020. La stabilité aide souvent en F1, et le Normand en est conscient…

« J’ai vraiment hâte d’être à cette année. Je veux commencer à ce niveau, celui avec lequel nous avons terminé l’année, tout de suite et progresser à partir de là. »

« Il me reste encore beaucoup de temps pour me préparer, mais je me sens bien, je me sens en forme et prêt, c’est une très bonne nouvelle, et j’ai hâte de commencer correctement maintenant. »

« Je me sens beaucoup plus préparé, beaucoup plus prêt. L’équipe sait ce dont j’ai besoin, je sais ce dont j’ai besoin et ce que je dois demander à l’équipe pour m’aider. Quand vous avez la deuxième année avec les mêmes personnes, c’est censé être beaucoup plus facile, comme je l’ai fait avec Force India la deuxième année. »

D’ores et déjà, du point de vue des réglages, le Français avait passé un cap en fin de saison, a-t-il confirmé.

« Nous expérimentions de plus en plus de mon côté, plus qu’en début d’année. »

« Et malheureusement, en Formule 1, on gagne plus de temps en travaillant plus étroitement avec ses ingénieurs et en travaillant davantage sur la voiture parce que, au final, cela va vous donner confiance. Le pilotage va alors venir avec. »

« En fin de compte, je pense que nous avons fait beaucoup mieux avec les réglages, plus tard dans l’année, et j’étais plus heureux avec la voiture. J’étais plus heureux avec la voiture à Bahreïn 1 que pendant tout le reste de la saison. C’est là que la voiture était très solide pour moi. Je pense que nous touchions du doigt quelque chose, et c’était définitivement la bonne façon et la bonne progression. »

Pour autant, Esteban Ocon ne devra pas se laisser impressionner, voire détruire, par Fernando Alonso chez Alpine, comme Stoffel Vandoorne par le passé chez McLaren... Mais Ocon n’a pas peur !

« Je me sens prêt à courir contre Fernando et il sera prêt. Il sera un adversaire difficile, mais je suis prêt à l’affronter. Je suis prêt à concourir. Je veux le pousser. C’est mon but. »

« Il va être intéressant de voir comment un champion du monde travaille, de voir où il va chercher des petits détails. La légende est de retour. »

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less