Formule 1

Nouveau règlement moteur en F1 : Capito veut une révolution, pas une évolution

De petits changements ne suffiront pas

Recherche

Par Alexandre C.

8 avril 2021 - 16:25
Nouveau règlement moteur en F1 : (...)

La nouvelle réglementation moteur est attendue pour l’année 2025, et les négociations se poursuivent à son sujet – même si la stabilité pour des raisons de coût, devrait être de mise.

Jost Capito est le PDG d’une équipe qui n’est pas motoriste, mais chez Williams, on veut mettre la pression sur les instances dirigeantes de la F1. Les changements ne doivent pas être cosmétiques pour Capito, qui veut surtout un règlement attractif pour les motoristes de la F1, actuels ou potentiels…

« Je pense que tous les manufacturiers doivent être conscients, sans encore avoir de discussions détaillées avec eux, que cela doit changer. Ce ne sont pas de petits changements qui doivent être faits. »

« Je pense qu’ils sont tous conscients qu’il faut de grands changements. Ce n’est pas comme ils pourraient le penser, pour attirer de nouveaux motoristes, mais pour faire avancer la Formule 1. »

« Si les instances font ce qu’il faut pour attirer d’autres constructeurs, elles verront que c’est la bonne chose à faire pour la Formule 1 et les motoristes actuels soutiendront le nouveau règlement. »

« Je ne ferais pas ce règlement pour l’objectif d’attirer d’autres constructeurs. Comme je l’ai déjà dit, quelle est la meilleure chose à faire pour ce sport ? Si c’est la meilleure chose pour le sport, c’est la meilleure chose pour les constructeurs actuels et c’est la meilleure chose pour les constructeurs qui auraient intérêt à venir. »

Capito se positionne ainsi pour placer Williams dans le débat sur les prochains moteurs, afin d’éviter que les discussions soient monopolisées par Red Bull (qui va reprendre le programme Honda), Ferrari, Renault ou Mercedes.

Quant à la convergence des performances avec le nouveau règlement, Capito ne s’attend pas bien sûr à ce que cela soit une évidence... Surtout si le règlement de 2025 change énormément.

« Je suis sûr que les constructeurs veulent conserver leur avantage, c’est pourquoi il faut en discuter. »

« Je ne dirais pas que c’est facile pour moi d’arriver et de dire aux constructeurs quoi faire. Ils ne diront pas ’’Salut Jost, C’est génial que tu sois là et maintenant on va faire ce que tu dis"’. »

« Je ne m’attends pas du tout à cela, mais des discussions doivent avoir lieu et vous devez vous battre avec les bons arguments. Ce n’est pas facile, mais je vais essayer d’aller de l’avant, et je ne suis pas assez arrogant pour dire que mon point de vue est le bon. Mais j’exprimerai mon point de vue en faisant ce qu’il y a de mieux pour le sport. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less