Formule 1

‘Nous avons été clairement idiots’ : Allison fait son mea culpa après le Brésil

Le dernier arrêt de Lewis Hamilton était un crève-cœur

Recherche

Par A. Combralier

18 novembre 2019 - 08:36
‘Nous avons été clairement idiots’ : (...)

C’est avec seulement 6 petits points que Mercedes repart finalement du Brésil. Lewis Hamilton a été pénalisé pour son accrochage en fin de course, et a rétrogradé au 7e rang. Quant à Valtteri Bottas, il a subi une défaillance moteur alors qu’il évoluait péniblement dans le top 5.

James Allison, le directeur technique, évoque ainsi logiquement un Grand Prix « très décevant » pour Mercedes.

« Nous avons commis des erreurs. Nous avons souffert d’un manque de fiabilité très inhabituel sur une voiture. Et ce fut une fin décevante pour Lewis. »

« La réponse simple, c’est que nous n’étions pas aussi rapides que les Red Bull. Nous les rattrapions un peu à la fin et nous avons été sanctionnés pour avoir été trop optimistes : nous avons fait rentrer Lewis en fin de course pour lui faire chausser des pneus neufs et avons perdu quelques places à la suite de cela, en étant impliqués dans un accident qui était une conséquence indirecte de ce dernier arrêt. »

Même si c’est bien Lewis Hamilton qui a pris la décision finale de s’arrêter juste après la dernière voiture de sécurité, les stratèges de Mercedes risquent d’entendre quelques portes claquer à l’usine.

« Nous avons fait quelque chose de clairement idiot » explique ainsi le directeur technique de Mercedes. « Nous pensions perdre une place en échange de pneus neufs. Il serait resté assez de tours pour regagner cette place proprement et lutter ensuite pour la victoire. C’était factuellement incorrect, parce que nous avons en fait perdu deux places. Nous n’avons pas pris en compte Pierre Gasly. Ni les débris sur la piste, car il a ainsi fallu attendre plus de tours avant que la voiture de sécurité ne s’efface. »

« C’était une erreur de rookie de notre part. Nous n’avions pas non plus une voiture assez rapide et nous avons essayé de trop en faire pour la victoire. Nous avons juste commis une erreur. »

Lewis Hamilton est-il aussi un peu coupable dans cette bévue stratégique ?

« C’était totalement de notre faute. Ce qu’il fallait faire… ce n’était pas clair de notre côté. Mais il y avait une possibilité. Nous n’aurions pas dû laisser à Lewis l’opportunité de donner son point de vue, car nous ne nous lui avons pas donné les bonnes infos. Nous lui avons dit qu’il perdrait une place, et c’était en fait deux ; et nous aurions dû prendre la décision par nous-mêmes. »

« C’était douloureux de le voir ressortir des stands derrière Pierre Gasly. Nous avons alors juste pensé ‘Mais qu’avons-nous fait ?’ »

Le manque de fiabilité de l’unité de puissance Mercedes, sur la voiture de Valtteri Bottas, inquiète aussi James Allison.

« Valtteri a souffert d’un problème de consommation excessive d’huile. Nous surveillions ce problème, mais il a empiré et a mis fin à sa course prématurément. »

« Ce fut un week-end décevant pour nous. Nous le mettons derrière nous et espérons finir la saison, à Abu Dhabi, avec style. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less