‘Notre saison démarre maintenant’ : Russell refait de Mercedes F1 un candidat au titre

‘Mercedes a tourné la page’ de ses problèmes

Recherche

Par Alexandre C.

23 mai 2022 - 14:14
‘Notre saison démarre maintenant' :

George Russell a mené le Grand Prix à Barcelone hier, et si sa Mercedes n’avait pas le rythme pour tenir les Red Bull, il obtient tout de même un deuxième podium en six courses chez Mercedes.

« C’est génial d’être sur le podium » lançait-il, ravi, après le Grand Prix.

Mais ce que George Russell retenait, c’est surtout le gain en performance de Mercedes à Barcelone, grâce bien sûr aux évolutions notamment au niveau du fond plat.

« Cela montre le dur travail et les efforts qui ont été faits à l’usine, à Brackley et à Brixworth. Nous avons toujours dit qu’il fallait être là à la fin pour ramasser les morceaux et les points, surtout les jours où c’était incroyablement difficile pour les voitures et les pilotes. Mais je sens que nous faisons des progrès. Et nous, en tant qu’équipe, nous avons tourné une page. J’ai l’impression que c’est probablement le début de notre saison maintenant. »

George Russell se sent-il vraiment plus proche des leaders désormais ?

« Oui, sans aucun doute. J’ai l’impression que c’était plus authentique, notre rythme. Nous avons probablement réduit de moitié l’écart avec les leaders, par rapport au début de la saison. Et nous savons qu’il y a probablement plus de performance à trouver. »

« C’était une saison de résolution de problèmes jusqu’ici, plutôt que d’essayer de trouver plus de performance et d’apporter plus de performance à la voiture. Et nous avons finalement résolu notre problème. Nous pouvons maintenant nous concentrer sur l’apport de plus de performance. Donc oui, nous avons six courses de retard, mais il n’y a aucune raison pour que nous ne puissions pas les rattraper. »

Un défi important que George Russell a su relever, était la gestion des températures des pneus Pirelli. Sous une chaleur écrasante (50 degrés sur la piste, 37 dans l’air), le pilote Mercedes n’a-t-il pas eu trop de mal ? Surtout quand l’on sait qu’il s’est battu face à Max Verstappen une bonne partie de l’épreuve ?

« Quand je me battais avec Max, je gérais les pneus, le moteur surchauffait, puis j’essayais d’aller aussi vite que possible pour les garder derrière. Vous jonglez avec tellement de choses. Et puis dans les cinq, six derniers tours, c’était littéralement juste ramener la voiture à la maison, l’amener à la fin d’une course, parce que nous étions à la limite pendant toute la course. Mais l’équipe a fait un excellent travail pour ne pas nous permettre de dépasser cette limite et risquer d’abandonner. »

« Personne n’apprécie ces courses rudes avec des températures vraiment difficiles, mais cela peut faire la différence. Et si vous faites un meilleur travail, vous êtes là pour voir les récompenses, donc je suis fier de tout le monde pour ramener ce podium à la maison. »

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos