Formule 1

Depuis qu’il a quitté le giron Red Bull, Sainz est ‘plus détendu’ selon Norris

Il estime que des tensions

Recherche

Par A. Combralier

3 avril 2020 - 17:24
Depuis qu’il a quitté le giron Red (...)

La belle entente affichée, dans le paddock et sur les réseaux sociaux, entre les deux pilotes McLaren, n’est pas un feu de paille et est bien réelle et authentique. Blagueurs, souriants, enjoués, Carlos Sainz et Lando Norris sont en effet pour beaucoup dans l’ambiance positive qui règne chez McLaren, bien loin du contraste des années Alonso-Honda, forcément plus tendues.

« Oui, dans tout ce que nous faisons, nous ne faisons pas semblant » a ainsi confié Lando Norris.

« Nous prenons juste du plaisir à travailler ensemble, avec McLaren, nous sommes libres d’être ceux que nous voulons. »

Selon Lando Norris, si Carlos Sainz peut être souriant, c’est aussi parce qu’il est enfin sorti de la pression du giron Red Bull et de Helmut Marko…

« De ce que j’ai vu de Carlos, il était très différent de ce qu’il était lors des précédentes années… Je n’en ai pas vraiment discuté avec lui… Il était dans cette situation avec Red Bull, et c’était assez tendu je pense, vous savez comment Red Bull fonctionne… »

Pour autant, Lando Norris n’exclut pas de futures tensions – bien logiques en F1 – avec son coéquipier cette saison.

« Je sais qu’à un moment donné dans le futur, cette année, ça va être plus tendu. Nous allons peut-être devenir un peu plus frustrés l’un envers l’autre, par exemple s’il me retient un peu sur la piste, quelque chose comme ça, ou l’inverse. Ou si l’on se retrouve côte à côte et que l’un d’entre nous doit sortir de la piste… L’un d’entre nous ne sera pas vraiment heureux. Oui, ça arrivera. Nous n’en avons pas discuté avec Carlos. »

« Mais nous n’avons pas de règles, de consignes d’équipe, nous avons une bonne compréhension entre nous, avec toute l’équipe. Et nous espérons être avec McLaren dans les années futures. Si nous n’avions pas travaillé comme cela l’an dernier, si nous n’avions pas aussi bien travaillé ensemble, nous n’aurions pas pu finir 4e au classement des constructeurs. Ses [Carlos Sainz] bons résultats m’ont aidé, les miens l’ont aidé. Cela a été très bénéfique pour nous. Si nous pouvons rester avec McLaren… c’est notre but. »

Outre Carlos Sainz, Lando Norris s’entend-il bien avec d’autres membres du paddock, comme par exemple avec George Russell, son ancien rival pour le titre en F2 ?

« Je le connais bien, lui et Alex [Alexander Albon], car on courait ensemble en 2018 et l’an dernier, et on se connaît depuis le karting. Et je connais bien aussi Max et Carlos, ce sont à eux que je parle le plus souvent dans le paddock. »

Lando Norris n’échange-t-il donc jamais avec son compatriote Lewis Hamilton ?

« Je ne le connais pas. Dans le paddock, il a normalement ses écouteurs, donc il ne doit pas parler à beaucoup de monde. Mais je lui ai souhaité par message joyeux Noël et bonne année ! Et il m’a répondu. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less