Norris pense McLaren F1 ’en retrait d’Alpine’ à Monza

Au moins sur les longs relais en vue de la course

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 septembre 2022 - 19:36
Norris pense McLaren F1 'en (...)

Lando Norris a terminé la première journée d’essais du Grand Prix d’Italie dans le top 5. Le pilote McLaren ne sait pas encore à quoi s’attendre pour la suite du week-end, mais il ne cache pas sa satisfaction après un tour réussi.

"J’ai fait le meilleur tour de ma vie" a-t-il plaisanté. "C’était une journée correcte, j’ai fait de bons progrès entre les EL1 et les EL2, on a changé des choses sur la voiture. Je ne veux pas trop espérer, on est encore en retrait d’Alpine, pas sur un tour mais sur les longs relais."

"C’est positif, mais on arrive ce week-end et on ne sera pas aussi compétitifs que ce que l’on était à Zandvoort ou en Hongrie. Ce sera plutôt similaire à ce que c’était à Spa, donc nous continuerons à travailler pour voir ce que l’on peut apporter demain."

S’il espère faire progresser sa voiture, Norris ne sait pas s’il pourra rouler beaucoup plus vite : "Après le tour que j’ai fait, oui, c’était un bon tour, un tour de qualifs. Je ne sais pas si je peux faire beaucoup mieux. On a progressé, et comme je l’ai dit, on a souvent un bon rythme en qualifications, mais on perd souvent en rythme de course avec la dégradation."

Norris ne s’attend pas à tirer un grand bénéfice des pénalités qui ont été prononcées pour certains pilotes : "Je ne sais pas si ce sera plus facile de dépasser que l’an dernier, Max n’avait pas pu passer Daniel, et Lewis n’avait pas pu me passer."

"Mais on est moins en forme que l’an dernier, donc on verra. Les voitures qui s’élanceront dans les dernières lignes sont plus rapides, les Red Bull, Ferrari et McLaren... surtout les Red Bull, en quelques tours elles seront devant nous."

Ricciardo n’est "pas aussi loin" qu’il le craignait

Daniel Ricciardo reste toujours frustré par rapport au potentiel de sa machine l’an dernier, mais le pilote australien se veut un peu plus confiant qu’il ne l’était avant le week-end.

"Revenir un an après sur ce circuit m’a ramené des bons souvenirs" a déclaré Ricciardo. "Je suis bien plus réservé dans mes pensées, la séance du matin s’est bien passée. L’après-midi, on a testé des choses et ce n’était pas spectaculaire, mais on a vu avec Lando qu’ils ont trouvé du rythme."

"On a des choses à apprendre d’eux et ça me donne de l’espoir pour la suite. Nous n’avons plus les mêmes forces que l’an dernier à haute vitesse, et il nous manque un peu partout, mais nous ne sommes pas aussi loin que nous le craignions."

Il espère pouvoir gagner des places grâce aux pénalités d’autres pilotes, mais aussi en course avec une McLaren qui a parfois une bonne vitesse de pointe.

"C’est marrant, on peut se suivre de près mais être affectés par les turbulences, et l’aspiration n’est pas aussi importante. Certains circuits sont meilleurs pour dépasser avec ces voitures, d’autres non, mais on essaiera d’avoir une bonne aspiration en qualifications pour gagner quelques places."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos