Formule 1

Norris : Mercedes F1 et Red Bull seront toujours favorites en 2022

Mais avec un règlement assez ouvert pour une belle lutte ?

Recherche

Par Olivier Ferret

17 juillet 2021 - 15:05
Norris : Mercedes F1 et Red Bull (...)

Les meilleures équipes de Formule 1 continueront de dominer le sport en 2022, avec les nouvelles monoplaces équipées de roues de 18 pouces qui arriveront.

C’est le point de vue de Lando Norris, qui conduit pour McLaren - l’équipe la mieux classée derrière les protagonistes pour les titres, Red Bull et Mercedes.

À Silverstone, la F1 a dévoilé son show car 2022, soulignant l’apparence de base des monoplaces radicalement différentes pour les toutes nouvelles règles de l’année prochaine.

"Mercedes et Red Bull seront toujours favoris," estime Norris.

"Les nouvelles règles sont une opportunité, mais ces deux-là ont simplement plus de ressources. Ce sont des équipes plus grandes."

"J’espère juste que nous ne serons pas trop loin au début de la saison parce que nous nous sommes rapprochés de plus en plus au cours des dernières années. Il y aura beaucoup de nouveautés en 2022, mais Mercedes et Red Bull ont beaucoup de gens intelligents qui savent comment construire une bonne voiture."

Chez Red Bull, Christian Horner indiquait hier que "cela lui rappelle l’Indycar des années 90. La réglementation est si stricte maintenant que les différences évidentes entre les voitures seront très petites."

Mais son pilote, le leader du championnat Max Verstappen, n’est cependant pas d’accord avec son patron.

"Je ne suis pas d’accord avec mon boss ! Je pense que nous sommes loin de l’Indycar. Ce n’est pas une formule unique. Je suppose que nous découvrirons dans les prochaines années ce qu’une équipe est vraiment capable de faire en termes de développement. Je ne pense pas non plus que les voitures se ressembleront toutes. Ce show car est juste là pour montrer aux fans où nous allons, grossièrement. Pour le moment, je n’ai aucune raison de critiquer."

Le pilote Red Bull ne craint même pas que les temps au tour soient susceptibles d’augmenter en 2022.

"Bien sûr, nous voulons aller le plus vite possible mais dépasser est tout simplement trop difficile aujourd’hui. C’est presque impossible de se suivre. Donc, cela ne me dérange pas si les voitures sont quelques secondes plus lentes si la compétition en piste est meilleure en contrepartie. "

Le directeur technique de McLaren, James Key, convient que les voitures de 2022 différeront à bien des égards, mais il n’est pas sûr que le sport atteindra totalement son objectif de meilleure compétition en piste.

"Je pense qu’il sera beaucoup plus facile de suivre une autre voiture qu’aujourd’hui, du moins au début. Mais au fur et à mesure que les équipes découvrent les nuances, je soupçonne que cela peut changer et qu’on trouve de nouveau des choses qui nous feront gagner en performance et qui pénaliseront le flux d’air à l’arrière de la F1. Nous verrons bien."

McLaren

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less