Formule 1

Norris mécontent de la manœuvre de Sainz, Ricciardo perd son V6 Mercedes

Une alerte pour Lewis Hamilton ?

Recherche

Par Alexandre C.

14 novembre 2021 - 22:33
Norris mécontent de la manœuvre de (...)

En l’espace de quelques courses, Ferrari a totalement fait basculer le match pour la 3e place au classement des constructeurs face à McLaren (la Scuderia compte désormais 31,5 points d’avance) ; et même en l’espace d’un virage, Lando Norris a tout perdu dans le premier tour d’Interlagos, justement face à une Ferrari, celle de Carlos Sainz.

Le contact n’a pas été suivi d’une enquête de la FIA… Ce qui est certain, c’est que Lando Norris n’a pas aimé la manœuvre de son ancien coéquipier, avec qui les rapports restent bons, en dépit de ce coup de froid inévitable.

Si Norris a pu sauver un point, il constatait les dégâts ce dimanche soir…

« Je veux dire que j’ai dû commencer à tourner à gauche pour le virage et le gars à l’intérieur le sait aussi, donc il faut se respecter mutuellement, non ? »

« Et si je suis un peu à droite, je vais revenir à un moment donné... évidemment, ça leur a profité beaucoup plus qu’à nous, à long terme, je ne sais pas ce que je suis censé faire d’autre. »

« J’ai pris la droite de la trajectoire, il y avait un écart, j’ai eu un bien meilleur départ - un bien meilleur départ - et je ne peux pas regarder dans mes rétroviseurs tout le temps, et je ne peux pas le voir d’où je suis, donc j’ai mis ma voiture au meilleur endroit possible, je ne veux pas me crasher donc j’ai pensé que j’aurais besoin d’espace, mais ce n’était pas suffisant. »

« C’est frustrant, parce que j’ai marqué un point et j’aurais pu en marquer plusieurs autres aujourd’hui. Probablement que Ferrari était encore plus rapide que nous aujourd’hui, mais j’aurais été devant eux au départ et ils auraient eu à se battre pour ça, je pense. »

« Nous avions un bon rythme. Nous aurions pu nous battre pendant tout le relais, donc oui, ça aurait pu être beaucoup plus aujourd’hui, mais ça ne l’a pas été. Donc je suppose que c’est pour ça que je suis mécontent. »

En deux courses, Lando Norris a marqué deux points... McLaren avance à pas de tortue tandis que le lièvre Ferrari fond sur la 3e place au classement des constructeurs.

« Ouais, c’est mieux que rien, donc ça peut compter à la fin de la saison. Mais nous avons fait de notre mieux. »

Au Moyen-Orient, durant les trois dernières courses de la saison, McLaren peut-elle renverser la vapeur selon le Britannique ?

« Il y a quelques autres circuits à venir, qui, je l’espère, conviendront mieux à notre voiture qu’ici et que lors des courses précédentes. Mais Ferrari est forte et, ne vous méprenez pas, ils ont probablement un meilleur package en ce moment. »

« Donc nous allons continuer à pousser. Nous aurions pu les battre aujourd’hui, même si nous n’avions pas une voiture aussi rapide, je suis sûr qu’il y a certainement plus d’opportunités. Ça va être difficile, à moins qu’ils ne fassent de grosses erreurs, mais nous allons essayer. »

Daniel Ricciardo abandonne sur problème moteur

Daniel Ricciardo a lui abandonné en course. L’Australien avait un très bon rythme mais une perte de puissance moteur, au 51e tour, l’a contraint à l’abandon.

Un avertissement pour Mercedes et Lewis Hamilton : cette unité de puissance Mercedes n’est pas fiable comme on le craint à Brixworth !

« Eh bien c’est bien sûr décevant de ne pas revenir avec des points. Mais il y a des positifs, vraiment, dans cette course, c’était bien plus prometteur que ce que j’avais montré en qualifications sprint. Au moins, il nous faut avancer, nous sommes dans le combat contre Ferrari et Gasly. Nous savions que Ferrari allait faire deux arrêts aux stands, nous étions en durs, nous avions l’option de ne faire qu’un arrêt. Si nous avions choisi de le faire, nous aurions l’avantage de la position de piste sur eux, ils auraient eu des pneus plus frais, mais on ne sait jamais. On aurait pu avoir Gasly vu qu’il a été retenu derrière les Alpine. »

« Nous avons eu une perte de puissance moteur à la fin, on a dû abandonner. »

« Il faut retenir le positif. Pour le championnat, ce ne fut pas un week-end sympathique pour nous. Il reste trois courses, on va continuer à se battre. On verra ce qu’on peut faire au Qatar, un nouveau circuit. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less