Norris : Je m’attendrais à une pénalité si j’étais Verstappen

"Qu’il ne raconte pas de conneries aux commissaires !"

Recherche

Par Franck Drui

8 octobre 2022 - 09:57
Norris : Je m'attendrais à une (...)

Lando Norris a prononcé des mots forts sur son incident avec Max Verstappen, suggérant que le poleman doit faire face à une pénalité après avoir manqué de le percuter alors que les deux hommes préparaient un tour lancé à la sortie du très rapide virage du 130R.

Lorsqu’on lui a demandé s’il pensait que Verstappen avait tenté de bloquer son dépassement pendant leur tour de chauffe, Norris est cash : "Je veux dire qu’il était assez clair qu’il a essayé de le faire !"

"Il n’y a pas de règle sur ce que vous pouvez faire, mais faire ce qu’il a fait est quelque chose que vous ne pouvez pas faire."

"Les gens doublent toujours avant le dernier virage, tant que tout le monde est d’accord (le gentleman’s agreement), tout le monde le fait toujours, donc ce n’est pas grave, il aurait probablement fait la même chose s’il avait été dans ma situation, mais je n’aurais pas dévié comme lui à sa place. C’était extrêmement dangereux."

Et lorsqu’on lui a demandé s’il s’attendait à une pénalité pour Verstappen, Norris est tout aussi cash : "Oh oui, bien sûr. Qu’il ne raconte pas de conneries aux commissaires, disant qu’il chauffait ses pneus ou qu’il s’est déporté du mauvais côté. Il voulait me bloquer. Je vais lui en toucher un mot."

Dixième temps de la Q3, Norris n’espérait pas mieux : "C’est très serré ici, Alpine F1 a de nouveau l’avantage et Aston Martin est pas mal (avec Vettel, ndlr). Les points seront chers demain."

Ricciardo "ne sait pas pourquoi" il n’est pas en Q3

Daniel Ricciardo a devancé Norris tout au long de la Q1 et en début de Q2, mais il a finalement raté son dernier tour et échoué à trois millièmes de seconde d’une accession à la troisième partie de la séance qualificative.

"Je ne sais vraiment pas, c’est frustrant. Dans le dernier tour, j’ai bloqué mes roues dans le dernier virage mais j’étais en retard. Je devais trouver un dixième dans le dernier secteur et j’ai poussé un peu plus" explique l’Australien.

"C’est bizarre car le premier tour en Q1 était bon et j’étais à l’aise. Et normalement, la piste évolue et on arrive à aller plus vite. Mais quand je poussais plus fort, le temps au tour ne venait pas. On pense qu’on aurait pu être dans le top 6, c’était réaliste, mais les chronos ont arrêté de descendre."

Non ce n’est pas fini. Une partie de moi est heureuse, c’est génial de piloter ici, surtout sur le sec quand vous attaquez, dans les virages 6, 7 etc. Je me suis amusé, mais je suis vraiment surpris que nous ne soyons pas en Q3 avec la séance qu’on avait."

"C’est ce qui m’a surpris car on était compétitifs. On est encore en forme pour la course, ça aurait pu être mieux en Q3 mais je n’aurais pas fait mieux que neuvième, quelque chose comme ça. Je n’avais pas les moyens de faire les progrès des autres pilotes."

McLaren F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos