Formule 1

Norris frustré d’être quatrième, Ricciardo soulagé d’être cinquième

Les pilotes McLaren sont performants à Monza

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 septembre 2021 - 20:29
Norris frustré d’être quatrième, (...)

Lando Norris a manqué la troisième place en qualifications à Monza pour seulement 23 millièmes de seconde. Interrogé sur sa satisfaction d’être si proche de Max Verstappen, le pilote McLaren reste dubitatif.

"Je déteste ces mots, ’très proche’, car cela signifie que vous n’avez pas fait assez bien" juge Norris. "Je suis satisfait. Nous sommes dans une bien meilleure position que la semaine dernière. C’est une bonne position de départ. Manquer la troisième place est une déception, mais la voiture en avait le potentiel."

"Elle est bonne et je pense que ça se voit dans les temps. Nous avons un peu de marge sur [Pierre] Gasly et le reste de nos rivaux. La voiture a repris vie, mais c’est bizarre. Sur un circuit, on est presque à une seconde et demie de la pole, et sur le suivant, je suis à deux dixièmes."

"Cela n’est à imputer qu’au circuit et à la manière dont la voiture fonctionne sur différentes pistes, et l’on voit à quel point la différence dans les temps au tour peut être importante. Nous n’avons pas changé grand chose, mais la voiture est plus rapide donc c’est cool."

Norris a été en difficulté durant la séance qualificative à cause du trafic : "Pour être honnête, on n’était pas dans une bonne position, et quelque chose peut très vite arriver. Vous ne savez pas si les autres vous voient ou pas, ni ce qu’ils entendent."

Ricciardo s’est bien battu avec sa McLaren

Daniel Ricciardo a fait une très bonne performance puisqu’il s’est qualifié juste derrière son équipier, à six millièmes de Norris. Il explique avoir adopté un pilotage agressif : "J’étais en colère. De la pure colère et une lutte avec la voiture."

"Les deux premiers secteurs étaient similaires et je savais que je devais en tirer quelque chose dans le dernier secteur. Je pensais être troisième jusqu’à ce qu’ils me disent que j’étais cinquième."

Contrairement à Norris, Ricciardo accepte les mots ’très proche’ : "C’est bon d’être si proche de Max, qui a décroché la pole six fois sur les sept dernières courses. Je suis impatient d’être à demain. Je ne veux pas être cinquième."

Vidéo - La grille de la qualification sprint du GP d’Italie 2021 :

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less