Norris est ’très heureux’ d’être quatrième en Hongrie

Le pilote McLaren F1 est surpris d’être devant les Red Bull

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 juillet 2022 - 17:56
Norris est 'très heureux' (...)

Lando Norris a signé la quatrième place des qualifications, la meilleure position de départ d’une McLaren sur le Hungaroring depuis 2012. Le pilote McLaren F1 n’était pas mécontent d’avoir fait cette performance, proche de Charles Leclerc, même s’il était étonné du rythme des Mercedes, avec la pole de George Russell.

"Oui, on était plutôt rapides ! Je suis très heureux d’être quatrième, on ne s’y attendait pas, devancer les deux Red Bull est toujours inattendu" a déclaré Norris. "Et les écarts aussi face à Ferrari, deux dixièmes de Charles, ce n’est pas énorme en sachant qu’ils ont une voiture bien meilleure que nous."

"Je sentais que je pouvais faire de bons tours, j’ai fait le tour quand je devais, c’était un bon travail. Je suis heureux de nombreuses choses. Je suis surpris par Georges, mais quand ils ont pris la piste en Q1 ils étaient rapides. Tout ce blabla hier selon lequel ils étaient lents... ce n’étaient que des conneries !"

Norris salue son ami et compatriote, qui a signé sa première pole position et l’égale sur cette statistique : "Ils sont maintenant où ils devraient être. Je suis un peu surpris, mais bravo à George, c’est sa première pole position, il revient à égalité avec moi. Nous sommes en bonne position pour demain."

Pour la course, Norris espère modestement conserver sa place derrière le trio de tête : "Je pense que les Mercedes sont bien plus rapides, George a quatre dixièmes d’avance sur moi, ils ne seront pas plus lents demain. Je pense quand même que l’on peut faire une bonne course, je ne sais pas si je peux me battre avec les gens devant, mais si je reste devant les autres ça ira."

Ricciardo n’avait "pas le grip habituel" en Q3

Ricciardo s’est qualifié neuvième, assez loin de Norris, et ne cache pas qu’il s’attendait à faire mieux, notamment parce que son tour de Q2 a été plus rapide que celui de Q3 : "J’ai été plus lent. Je ne sais pas pourquoi, mais je sais à peu près où j’ai perdu du temps. Je n’avais pas un bon grip sur l’avant."

"C’est revenu dans le tour, mais je n’avais pas le grip qu’on a habituellement en Q3. C’était évidemment frustrant, je pense qu’on vaut mieux que ça. J’ai fini neuvième en Autriche, neuvième en France, je me qualifie neuvième ici, j’en ai marre des neuf."

"On essaiera de faire mieux demain. Ce n’était pas comme si j’avais tout perdu sur un virage, trois ou cinq dixièmes d’un coup. Ca nous a échappé au fil du tour, et on doit comprendre pourquoi ça a été le cas."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos