Formule 1

Norris est déçu d’être septième, Ricciardo frustré de caler en Q2

Les pilotes McLaren espéraient mieux de la qualif à Djeddah

Recherche

Par Emmanuel Touzot

4 décembre 2021 - 21:36
Norris est déçu d’être septième, (...)

Lando Norris s’est qualifié septième du Grand prix d’Arabie saoudite, après avoir eu des difficultés à progresser en pneus médiums. Le pilote McLaren était en sueur et essoufflé après ses tours rapides, laissant présager des difficultés à prévoir demain pour les pilotes en courses.

"Et je n’ai fait que cinq tours" a-t-il plaisanté. "Non, j’ai fait 21 tours ! Ca ne semblait pas si dur sur le moment, l’adrénaline a joué son rôle pour que je ne m’en rende pas compte, mais c’est rude, c’est humide et il faut se concentrer ton temps, dans chaque virage il peut se passer quelque chose."

Norris a dû passer les pneus tendres en Q2 pour progresser et s’attend à un début de course très difficile : "C’est très amusant de prendre la piste, de tenter de gagner du temps, de jouer avec le feu comme ça, c’est un feeling incroyable mais je ne suis pas satisfait de ma qualification."

"Ce sera très piégeux car je suis le seul en pneus tendres, donc ce sera une course difficile, mais je me suis dit que j’allais me compliquer les choses ! On voulait passer en médiums mais c’était risqué et ça n’a pas fonctionné pour Daniel, donc on a préféré l’option la plus sûre en mettant les tendres, ce qu’on va payer demain."

Un vibreur coûte cher à Ricciardo

En effet, Daniel Ricciardo était quatrième de la Q1 mais a été éliminé en Q2. L’Australien avouait une erreur de sa part ayant entraîné cette perte de temps : "Nous pouvions faire mieux, j’ai endommagé la voiture sur un vibreur dans le dernier tour et le fond plat augmentait la traînée en ligne droite."

"Ca m’a coûté plusieurs dixièmes. On aurait dû passer facilement, on était rapides car on avait fait de bons changements sur les réglages entre les EL3 et la qualification, on a pris des décisions courageuses et j’étais à l’aise avec la voiture."

"Je l’ai montré en Q1, et j’avais utilisé ce vibreur tout le week-end donc je ne peux pas m’empêcher de me sentir malchanceux, c’est un peu frustrant. Nous étions bien plus rapides et nous avions progressé."

L’Australien admet en avoir trop fait : "En qualifications, on essaie d’utiliser chaque centimètre, et je peux en assumer la responsabilité car j’ai peut-être trop tenté. C’était quelque chose de tout petit et ça fait mal d’être à ce point pénalisé, on avait fait un bon pas en avant et je suis frustré pour toute l’équipe."

Vidéo - La grille de départ du GP d’Arabie saoudite 2021 :

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less