Formule 1

Norris espérait un retour au volant plus simple à Bahreïn

La tempête de sable a compliqué le travail pour McLaren

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 mars 2021 - 19:20
Norris espérait un retour au volant (...)

Lando Norris a pris le relais de Daniel Ricciardo dans la McLaren MCL35M et le jeune pilote a été chargé de faire rouler la monoplace cet après-midi. Or, les conditions étaient très difficiles avec un fort vent et une tempête de sable, ce qui a compliqué cette reprise, la première après le shakedown disputé sous la pluie.

"Tout d’abord, je suis très heureux d’être de retour dans une voiture de Formule 1" a déclaré le Britannique. "C’était la première fois que je testais la MCL35M sur le sec. C’est un choc de sentir à nouveau la vitesse d’une Formule 1, cela faisait longtemps que je n’avais pas eu cette sensation."

"C’était un choc positif et c’était agréable de revenir, mais pas aussi agréable qu’espéré avec les conditions d’aujourd’hui. La deuxième partie de la journée a été très poussiéreuse et venteuse, ce qui a rendu les choses délicates. Ce n’était pas une reprise si facile."

"Nous avons passé la séance à suivre notre programme d’essais, à nous assurer qu’il n’y a pas de problèmes avec le baquet, et que j’étais à l’aise dans la voiture. Nous aurons des choses à travailler de ce côté-là au cours des deux prochains jours."

"Nous allons nous asseoir et tout revoir ce soir, mais ce fut une première journée solide. Je remercie tout le monde, ici et à l’usine, pour tout le travail accompli et pour avoir fait en sorte que cette première journée de course se déroule sans accroc."

Andrea Stella, directeur de la compétition, fait le bilan de ce premier tiers des essais privés : "Ce fut une première journée de tests productive. Les conditions étaient un peu spéciales en raison du vent et du sable sur la piste, mais en fait cela n’a pas beaucoup affecté le plan de roulage car nous pouvions toujours comparer les données d’un run à l’autre et pour les deux pilotes."

"Nous n’avons eu aucun problème majeur aujourd’hui, seulement de petites choses à régler ici et là, ce qui est normal le premier jour avec une nouvelle voiture. Mais ce n’est que le premier jour, et nous continuerons à surveiller la fiabilité pendant que nous accumulons le kilométrage sur la voiture."

"Nous avons pu parcourir les éléments de test que nous avions prévus - Daniel roulant le matin et Lando l’après-midi - les deux pilotes ayant donc la possibilité d’apprendre tôt ce qu’est notre MCL35M. Nous devons maintenant optimiser les deux jours restants. La préparation de la première course étant plus courte que jamais, nous devons donc essayer d’être aussi efficaces que possible."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less